Katanga: 2 000 enfants ont été recrutés dans les groupes armés depuis 2012, selon l’Unicef

Report
from Radio Okapi
Published on 12 Feb 2014 View Original

Environ 2000 enfants dont l’âge varie entre 7 et 17 ans ont été recrutés dans les groupes armés du Katanga depuis octobre 2012. C’est ce qu’a déclaré, mercredi 12 février, l’administrateur chargé de la protection de l’enfant au bureau de l’Unicef au Katanga, Willy Kabaswangani, à l’occasion de la célébration de l’enfant soldat.

« Plusieurs enfants sont recrutés et utilisés par les différents groupes armés qui sévissent dans la province du Katanga », a-t-il regretté, affirmant que les territoires les plus touchés par ce phénomène sont Mitwaba, Malemba Nkulu, Pweto, Manono, Kalemie et Moba.

Willy Kabaswangani a expliqué que les ONG éprouvaient beaucoup de difficultés pour sortir les enfants de ces groupes armés.

« Les groupes armés sont tout le temps en mouvement. Pour accéder à ces groupes, nous avons d’énormes difficultés », a-t-il fait remarquer.

La même source a ajouté que les milices étaient réticentes à libérer les enfants à cause de leur importance dans les effectifs.

« Les groupes armés n’acceptent pas facilement de libérer les enfants étant donné qu’un grand nombre de leurs effectifs est constitué des enfants. Ils se sentent diminués en force lorsqu’il y a séparation des enfants de leurs équipes », a-t-il indiqué.

Plusieurs groupes armés actifs en RDC comptent des enfants dans leurs rangs. Pour mettre fin à ce phénomène, une campagne de prévention du recrutement d’enfants au sein des forces et groupes armés a été lancée à Kinshasa le mardi 11 février.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi