Forum sous régional de collaboration inter-pays pour la lutte contre le choléra, Kinshasa, du 12 au 14 mars 2013: Rapport Final

Report
from Government of the Democratic Republic of the Congo
Published on 31 Mar 2013 View Original

RESUME

Après avoir subit les affres des épidémies de choléra entre 1973 et 2007, la République Démocratique du Congo (RDC) s’est lancée depuis 2008 dans un vaste plan d’élimination de cette maladie. L’actuel plan stratégique multisectoriel d’élimination du choléra (PSMEC) 2013-2017 récemment validé par le gouvernement Congolais vise entre autre à renforcer les efforts de coordination multisectorielle pour plus d’efficacité dans sa mise en œuvre.

C’est pour réfléchir sur les ajustements de ces approches de mise en œuvre que des experts nationaux, régionaux et internationaux de plusieurs secteurs impliqués dans la problématique de la gestion du choléra se sont réunit durant trois jours à Kinshasa (du 12 au 14 mars 2003).

Après avoir passé en revue durant les travaux en plénière les leçons apprises des nombreux projets d’urgence ou non mis en œuvre entre 2008 et 2012, période du premier plan d’élimination du choléra, les participants ont terminé la deuxième journée par des travaux en groupe focalisés sur les principaux nœuds identifiés lors de la mise en œuvre du premier plan, à savoir ; la réflexion sur le processus global de mise en œuvre, les mécanismes de financement du PSMEC 2013-2017, les mesures pour une prise en compte de la multisectorialité et les solutions pour la résolution des obstacles à la gestion transfrontalière des épidémies de choléra.

Une session sur la vaccination anticholérique a dû être proposée en session supplémentaire (extra time) au vu des nombreuses questions survenues autour de cette problématique.

Les principales recommandations validées (au cours du troisième jour), font ressortir la nécessité d’une plus grande collaboration sous-régionale dans la lutte contre le choléra et l’urgence d’un engagement financier des bailleurs autour de l’actuel plan dont le budget global pour les cinq ans est estimé à environ 160 millions de dollars dont 36 millions pour l’ année 2013.

Ainsi, de façon plus spécifique, les participants au forum ont recommandé au Gouvernement (les Ministères concernés) et à ses partenaires immédiats de :

  • Vulgariser rapidement le plan 2013-2017 et convoquer dès la fin du présent Forum, une réunion de mise en place de la feuille de route d’exécution du PSMEC 2013-2017 (feuille de route qui devra être présentée aux bailleurs par le Gouvernement).
  • Mettre en place (par le MSP) un comité de pilotage du PSMEC 2013-2017 en RDC.
    Ce comité de pilotage sera responsable de l’implémentation et du suivi du Plan, avec un point focal basé au niveau de la Primature afin de garantir la multisectorialité.
  • L’UNICEF et les autres membres du noyau initial du comité de Coordination (MSP, OMS) se chargeront avant la fin du mois d’avril 2013, de présenter aux principaux bailleurs, les principales attentes pour le financement du PSMEC 2013-2017.
  • Planifier et organiser les ateliers d’élaboration des plans opérationnels provinciaux

Elaboré sur la base d’analyses scientifiques solides, bénéficiant des leçons apprises du premier plan 2008-2012, porté par une réelle volonté politique (avec le « sermon du Secrétaire Général »), les experts participant au forum de Kinshasa estiment que le PSMEC 2013-2017 pourrait raisonnablement atteindre ses objectifs s’il bénéficie de l’investissement financier attendu.