Equateur : la mortalité infantile a atteint 60% à Mobayi-Mbongo en 2013

Report
from Radio Okapi
Published on 29 Jan 2014 View Original

Le taux de mortalité infantile a atteint 60% et celui de la mortalité maternelle 20% dans le territoire de Mobayi-Mbongo, district du Nord-Ubangi, province de l’Equateur. Ces chiffres ont été livrés le mardi 28 janvier par l’ONG internationale Vision Mondiale qui mène dans ce territoire le projet Accès aux soins de santé primaire (ASSP). Pour les enfants de 0 à 5 ans, le taux de mortalité élevé est dû au paludisme et aux infections respiratoires aiguës. Plusieurs femmes ne survivent pas à l’accouchement.

Selon l’ONG, ce taux élevé de mortalité est dû au faible pouvoir d’achat de la population qui n’arrive pas à accéder aux soins de santé de qualité.

En outre, les hôpitaux de la contrée ne sont pas régulièrement approvisionnés en médicaments. L’acheminement des produits pharmaceutiques depuis le dépôt de Gemena jusqu’à Gbadolite, 300 Km plus loin, pose problème à cause du mauvais état des routes.

Pour mettre fin à cette situation, l’ONG a initié une formation en faveur des membres des équipes cadres des 11 zones de santé de ce district, soit les médecins chefs des zone de santé, les infirmiers superviseurs et les sages femmes, avec l’appui du gouvernement britannique.

Ces acteurs seront formés sur la prise en charge intégrée des enfants malades de paludisme ainsi que sur le modèle unique de soigner les malades.

Vision mondiale avait auparavant doté ces zones de santé de médicaments essentiels. Ce qui a entraîné une baisse des frais dans les structures de santé.

Radio Okapi:

Copyright Radio Okapi