Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC au cours de la semaine du 26 juillet au 2 août 2017

Du 24 au 28 juillet 2017, la Section Protection de l'enfant de la MONUSCO a documenté 47 cas de violations graves des droits de l’enfant perpétrées par des groupes armés et la milice Kamuina Nsapu dans les régions du Kasaï et de l’Est de la RDC. Près de 80% de ces violations concernent le recrutement et l’utilisation d’enfants.

Le premier responsable de tels actes est la milice Kamuina Nsapu (12) suivi des groupes armés Mayi-Mayi Mazembe, FDLR Foca, FRPI, APCLS, Mayi-Mayi Charles, NDC Renové, FDLR RUD et CNRD. Dans les localités de Lubero et Bukavu, la Section a enregistré quatre cas de viols sur des filles mineures. Les responsables sont les groupes armés NDC Renové et des membres de la PNC (1) et des FARDC (2).

L’intégralité du compte-rendu de la conférence de presse est disponible ici