Bulletin d'Information Humanitaire - Province du Sud-Kivu N° 21/14, 10 juin 2014

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 10 Jun 2014

Faits saillants

  • ƒ Plus de 35 personnes tuées durant une attaque armée dans la plaine de la Ruzizi ƒ- Nouveaux déplacements de population dans le nord du Territoire de Shabunda ƒ- Distributions de purifiants et aménagement de latrines d'urgence dans les sites de déplacement au Maniema

Contexte général

Dans la nuit du 6 au 7 juin, plus de 35 personnes appartenant à une des communautés de la Plaine de la Ruzizi ont été tuées durant une attaque armée à Mutarule qui a ciblé notamment une église et le centre de santé. Un regain de tension entre les communautés Bafuliru, Banyamulenge et Barundi suite à un vol de bétail serait à l'origine de cette attaque. Les habitants de Mutarule et ses environs auraient quitté leurs villages et selon les dynamiques habituelles de déplacement ils se rendraient principalement vers Nyakabere, Sange, Luberizi et Uvira et vers Cibitoke au Burundi. Ces tensions intercommunautaires ont été plusieurs fois à la base de perturbations des activités humanitaires et de l'accès routier entre Uvira et Bukavu. La dernière attaque à Mutarule remonte à août 2013. La localité de Mutarule s'étant complètement vidé, on estime à plus de 6 000 le nombre de personnes en situation de déplacement, certains fuyant les attaques et d'autres craignant les représailles des communautés et des groupes armés. Les zones de déplacement demeurent à risque car les risques de vengeances persistent. Dans le contexte actuel de la Plaine de la Ruzizi, la priorité demeure la protection des civils.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.