Bulletin d'Information Humanitaire - Province du Nord-Kivu N° 17/14, 21 mai 2014

Faits saillants

  • Près de 17 500 personnes déplacées identifiées au sud du Territoire de Lubero
  • 6 000 personnes déplacées et vulnérables assistées en vivres et articles ménagers essentiels (AME) dans le Territoire de Beni
  • Des cas de décès liés à la gastroentérite rapportés au sud de Lubero où l’eau potable fait défaut.

Contexte général

Dans la semaine du 11 au 18 mai, environ un millier de personnes en provenance des villages de Kalambairo, Lushali et Mahanga, à l’ouest de Masisi centre, dans le Territoire de Masisi, se sont déplacées vers Burora, Kaandja (Territoire de Masisi), Kashebere et d’autres villages du Territoire de Walikale suite à une opération de l’armée nationale (FARDC) contre la coalition de trois groupes armés, notamment l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS), les Force de défense du Congo (FDC) et le Mouvement acquit au changement (MAC), dans la zone de Mahanga. Selon des sources locales, cette opération avait pour but de mettre fin aux exactions – extorsion des biens, taxation illégales et restriction de liberté – commises par les groupes armés contre les civils. La zone est désormais sous contrôle de l’armée nationale.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.