Bulletin d'Information Humanitaire - Province du Nord-Kivu N° 16/14, 14 mai 2014

Faits saillants

  • Plus de 13 500 personnes déplacées identifiées au sud du Territoire de Lubero

  • Environ 500 personnes, écoles et structures sanitaires ont bénéficié des articles ménagers essentiels et autres matériels à Beni, don du Gouvernement

  • Territoire de Beni : Environ 600 personnes déplacées ont besoin d’une intervention en Eau, hygiène et assainissement.

Contexte général

Environ 155 ménages déplacés seraient arrivés à Itebero ainsi que dans les villages environnants dans le Territoire de Walikale, selon des sources locales. Ces ménages proviennent des localités d’Isangi (environ 20 km au sud d’Itebero) et Musenge (30 km à l’est) et ont fui des accrochages au début du mois de mai entre deux factions du groupe armé Raia Mutomboki. Des milliers d’autres personnes auraient trouvé refuge dans la brousse. De vives tensions sont rapportées depuis octobre 2013 entre ces deux factions qui se disputent le contrôle de la zone. L’instabilité sécuritaire a réduit l’accès humanitaire dans cette zone. La population locale plaide pour le déploiement de l’armée (FARDC) dans cette zone pour garantir la sécurité et la libre circulation des personnes et de leurs biens.

Corrigendum : Contrairement à ce qui avait été rapporté dans le Rapport hebdomadaire du 08 mai 2014, plus d’un millier de personnes se sont regroupées autour de la base de la MONUSCO, au Centre de santé ainsi qu’à la base d’une organisation humanitaire à Nyabiondo (22 km au nord-est de Masisi centre) et non pas à Lukweti. Ces déplacés avaient fui des affrontements entre l’armée congolaise (FARDC) et le groupe armé Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) le 30 avril.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.