Les nourrissons de 2 à 6 mois vaccinés au Rota virus pour lutter contre la diarrhée

Report
from Government of the Republic of Congo
Published on 22 Apr 2014 View Original

CONGO BRAZZAVILLE, (CONGOSITE)- Sur initiative du programme élargi de vaccination (PEV) et du bureau de l’organisation mondiale de la santé (OMS), une campagne de vaccination des enfants au «Rota virus» contre l’épidémie de la diarrhée a débuté le 22 avril à Brazzaville.

Cette campagne qui va durer jusqu’au 28 avril prochain, cible les nourrissons de deux à six mois. Les opérations de vaccination vont commencer dans un premier temps à Brazzaville et Pointe-Noire, les deux plus grandes villes du pays ou sont concentrés le plus de gens, ensuite elle va s’étendre au reste du territoire.

Selon les responsables de l’OMS et du PEV, ce nouveau vaccin permettra non seulement de combattre la mortalité liée à la diarrhée des nourrissons, mais également de réduire l’incidence des formes graves d’hospitalisation, le poids médico-économique des consultations et les arrêts du travail pour les parents du fait de cette maladie.

Brazzaville et Pointe-Noire disposent de 320.000 doses du vaccin Rota virus. Des doses plus importantes s’acheminent progressivement vers tous les centres de vaccination de l’inter-land, ont affirmé les initiateurs de cette campagne dans un communiqué de presse.

Outre les doses du Rota virus qui seront administrées aux enfants pour réduire le taux de la mortalité infantile, la campagne permettra également de faire la promotion des bonnes pratiques vaccinales et sanitaires par rapport à la situation épidémiologique du pays et s’élargira à la promotion de l’allaitement maternel.

Cette campagne de vaccination au Rota virus qui s’inscrit dans le cadre de la troisième semaine africaine de vaccination sera également couplée à la Journée mondiale du paludisme, dont les actions de riposte sont prévues sur l’ensemble du territoire congolais.

"Nous remercions le gouvernement congolais d’avoir pris la responsabilité de lancer le nouveau vaccin Rota virus ici et pour toute la région africaine de l’OMS. Nous voulons, en introduisant ce vaccin, atteindre tous les enfants congolais et ceux d’Afrique afin de les sauver", a indiqué la représentante de l'OMS au Congo, le Dr. Fatoumata Bintou Diallo.