Tchad Perspectives sur la sécurité alimentaire Avril 2014 - Septembre 2014

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 30 Apr 2014 View Original

L'insécurité alimentaire de crise s’est installée dans les zones localisées du Sahel

Messages clés

  • Les ménages pauvres des régions de Wadi Fira et du sud de Bahr El-Ghazel (BEG) ont des déficits de consommation à cause de l’épuisement précoce des stocks, des hausses atypiques des prix de denrées alimentaires et des conditions pastorales pauvres. Bien que l’assistance humanitaire projetée empêche une détérioration plus profonde, ces ménages resteront en Crise (Phase 3 de l’IPC) jusqu'à les prochaines récoltes en octobre.

  • L’état d’embonpoint des animaux est moins bon par rapport à une année typique dans la zone sahélienne à cause des déficits de pâturage. Cela réduit la disponibilité laitière, les prix des animaux et le pouvoir d’achat des pastoralistes. Les ménages affectés dans le Batha, le nord du BEG, Kanem, Guera, Sila et Hadjer Lamis auront des difficultés d’accès alimentaire et seront en Stress (Phase 2 d'IPC) entre avril et septembre.

  • Quant au Logone Oriental, Moyen Chari, Mandoul, et Salamat, la présence des refugiés et retournés constitue de charges supplémentaires aux niveaux de leur famille d’accueil, augmentera la dépendance en termes de personnes en charge dans le ménage, et cause une pression sur la demande, sur la consommation et les dépenses au niveau des ménages. A cet effet, ces ménages seront en Stress (Phase 2 de l’IPC).