Tchad Mise à jour sur la sécurité alimentaire Novembre 2013

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 28 Nov 2013 View Original

La situation alimentaire s’améliore à la faveur des récoltes et des produits de l’élevage

MESSAGES CLÉS

 La production céréalière de la campagne 2013-2014 est en augmentation de 12 pourcent comparée à la moyenne quinquennale. Malgré cette hausse globale certaines régions (Kanem, Wadi-Fira,
Barh-El Ghazel et Hajer Lamis) ont enregistré de déficit important (autour de 50 pourcent) à cause de l’installation tardive de la campagne, de la mauvaise répartition, et de l’arrêt précoce des pluies comparé à la normale.

 La situation alimentaire s’améliore avec les récoltes qui viennent renforcer les stocks résiduels et auxquels s’ajoutent les produits laitiers et de maraîchage. Les prix des céréales sont accessibles pour les consommateurs. Grâce à ces conditions, la plupart des ménages très pauvres est capable de couvrir ses besoins alimentaires de base et sont en phase 1 de l’IPC 2.0 (Minimale) jusqu'au moins décembre 2013.

 Entre janvier et mars 2014, les ménages des régions du Nord Ouara, de Wadi–Fira, Kanem, Bar-El-Gazal, Hadjer Lamis, Nord Guera et Nord Batha commenceront d’avoir les problèmes d’accès à la nourriture comme ils dépendront plus que habitude des achats sur le marché mais aux prix anormalement élevés. Pendant cette période, ils seront en Stress (Phase 2 de l'IPC).

 Plus tard, pendant le pic de la soudure (juin à septembre 2014), les ménages de Wadi–Fira, Bar-El-Gazal feront face à de déficits alimentaires importants, et les résultats de l’insécurité alimentaire aigus devraient se détériorer à une Crise (Phase 3 de l’IPC).