Tchad : Crise alimentaire et nutritionnelle Rapport de situation #1

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 04 Mar 2010
Faits Majeurs

- Crise alimentaire et nutritionnelle au Tchad. Deux millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire très élevée à élevée;

- Le Gouvernement a lancé un appel à une réponse immédiate;

- Faible niveau de présence des acteurs humanitaires dans la région sahélienne.

I. Contexte

Le contexte actuel du Tchad est caractérisé par la crise alimentaire et nutritionnelle qui sévit dans le pays. Les régions les plus affectées se trouvent dans la zone sahélienne. Il s'agit du Kanem, du Guéra, du Batha, du Bar El Ghazal, du Lac, d'Hajer Lamis. Des poches de vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle ont été identifiées dans l'est et le sud du pays. Les causes de cette situation préoccupante sont liées soit à la sécheresse (zone sahélienne, à l'est) soit aux inondations (au sud). Des études sont prévues pour évaluer la situation alimentaire et nutritionnelle au nord du pays (région du Borkou Ennedi et Tibesti -BET-) qui, elle aussi, risque d'être alarmante.

Le 25 février lors de la table ronde sur la sécurité alimentaire organisée par le Gouvernement et l'Union Européenne sur la sécurité alimentaire, le Ministre de l'agriculture a lancé un appel pressant à tous les partenaires de continuer à accompagner le gouvernement pour l'assistance aux populations et au cheptel en les invitant à une réponse immédiate.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.