Tchad : Bulletin n°1 du Cluster Nutrition (avril 2017)

Report
from UN Children's Fund, Government of Chad, Nutrition Cluster
Published on 13 Jun 2017 View Original

Sommaire

  1. Actualités
  2. Evolution des données de routine
  3. Echos des partenaires
  4. Histoire d’intérêt humain
  5. Contacts

Chiffres clés

200 294
Nombre de cas de malnutrition aigue sévère (MAS) ciblé par le cluster:
201 257
Nombre de cas de malnutrition aigue Modérée (MAM) ciblé par le cluster:
36 550
Femmes enceintes et allaitantes (FEFA) souffrant de malnutrition aigüe modérée :

1. Actualités

Atelier de suivi de la performance du cluster nutrition Le suivi de la performance de la coordination de cluster (Cluster Coordination Performance Monitoring (CCPM)) est une auto-évaluation de la performance de la coordination du Cluster par rapport aux 6 fonctions de base des Clusters. C’est un processus qui permet d’être redevable au Coordonnateur Humanitaire, l’Equipe Humanitaire Pays et les autres parties prenantes, ainsi qu’à la partie nationale et les populations affectées.
C’est dans ce cadre qu’un processus de suivi de la performance de la coordination du cluster nutrition Tchad a été réalisé par le bureau pays de l’UNICEF au Tchad du 30 Janvier au 28 Février 2017 avec l’appui du Global Nutrition Clusters (GNC) de Genève. Deux questionnaires d’enquête ont été soumis au coordonnateur du cluster, un questionnaire relatif à la description du cluster et ses outputs, et un deuxième questionnaire sur la performance du cluster. Un questionnaire d’enquête sur la performance du cluster a également été soumis aux membres du cluster.
Au total, la plupart des résultats préliminaires ont été validés par les participants lors de cet atelier.
Mettre l’accent sur le nouveau système de gestion des intrants nutritionnels pour minimiser les déperditions.

L’UNICEF, en partenariat avec le ministère de la santé, a défini 8 étapes pour une gestion efficace et transparente des intrants :

  1. Rapport des centres de santé (CS) vers les districts sanitaires (DS) pour un premier niveau de compilation;
  2. Les DS envoient les rapports consolidés vers les délégations sanitaires régionales (DSR) pour un second niveau de compilation, la validation et l’approbation du Plan de Distribution (PDD) des intrants;
  3. La DSR transmet le PDD signé à l’Unicef du bureau de zones (BZ) pour action
  4. Le BZ transmet le PDD signé à Unicef Ndjamena
  5. Unicef Ndjamena communique avec le Project Officer (P.O) des Bureaux de zone
  6. La logistique entame la procédure de livraison en utilisant les PDD validés;
  7. Le transporteur livre au CS les intrants et fait signer les bordereaux de livraison
  8. Chaque CS doit avoir tous les outils de gestion L’appropriation de ce nouvel outil de gestion par les partenaires permettra de réduire les déperditions en intrants nutritionnels