Tchad : 2017 Plan de réponse humanitaire | janvier - décembre 2017

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 31 Dec 2016

POPULATION TOTALE DU TCHAD 14,2M

PERSONNES DANS LE BESOIN 4,7M

PERSONNES CIBLÉES 2,6M

BUDGET (US$) 589M

# PARTENAIRES HUMANITAIRES 117

PRÉFACE

J’ai l’honneur de partager avec vous le plan de réponse humanitaire 2017 et le cadre pluriannuel 2017-2019 du Tchad, développé en consultation et avec la participation de l’ensemble de la communauté humanitaire, des autorités nationales et des acteurs de développement.
L’analyse des besoins humanitaires, essentiellement basée sur les trois crises majeures – l’insécurité alimentaire et la malnutrition, les mouvements de population et les urgences sanitaires – a permis de mettre en évidence les causes profondes génératrices des besoins humanitaires multisectoriels qui exposent 8,1 millions de personnes à une vulnérabilité aigüe ou chronique, parmi lesquelles 4,7 millions ont besoin d’assistance humanitaire. L’accès limité aux services de base, la dégradation de l’environnement, le changement climatique et la croissance démographique, auxquels se rajoutent les mouvements de population des pays voisins, sont autant de facteurs qui exposent les populations déjà vulnérables à des crises humanitaires récurrentes, exacerbant leur vulnérabilité et affectant leur capacité de résilience. Dans un contexte de pauvreté chronique et de faible développement humain, l’action humanitaire, ne peut être efficace sans une programmation intégrée humanitaire – développement.
Sur ces 4,7 millions de personnes dans le besoin d’assistance humanitaire, la communauté humanitaire en ciblera 2.6 millions en 2017 selon les priorités de la stratégie de réponse humanitaire pour les trois prochaines années (2017-2019) axée sur trois objectifs stratégiques : i) sauver et préserver la vie et la dignité des populations affectées, ii) réduire la vulnérabilité des populations affectées à travers le renforcement de la résilience et iii) contribuer à la protection des populations vulnérables et renforcer la redevabilité envers les populations affectées.
Ainsi pour l’année 2017, les interventions humanitaires seront centrées sur la réponse aux besoins humanitaires urgents et la protection tout en identifiant les actions indispensables pour contribuer significativement à la réduction des vulnérabilités immédiates et à moyen et long terme des populations à travers un renforcement de la résilience communautaire et institutionnelle.
Dans le contexte actuel de crise économique et budgétaire qui va vraisemblablement perdurer en 2017 selon les prévisions, il est d’autant plus important que la communauté humanitaire travaille étroitement avec le Gouvernement et les acteurs de développement, pour mettre en place ou renforcer les interventions intégrées dans les mêmes espaces géographiques afin de maximiser l’impact des interventions à moyen et long terme. Le cadre stratégique 2017-2019 permet d’adopter une approche collective dans la réduction progressive des vulnérabilités identifiées au sein des populations tchadiennes grâce au diagnostic commun des problématiques et leurs effets sur la persistance des crises humanitaires.
J’adresse ma profonde reconnaissance au gouvernement tchadien, aux communautés locales, aux ONG et aux partenaires nationaux et internationaux, ainsi qu’aux bailleurs de fonds pour leur engagement et soutien aux efforts pour l’assistance et la protection des personnes les plus vulnérables.
Le Tchad, terre d’accueil et ilot de stabilité dans une sousrégion agitée, a besoin de toute la générosité renouvelée des donateurs. Ainsi, j’appelle la communauté internationale à continuer à appuyer le pays afin de répondre efficacement aux problématiques humanitaires de manière coordonnée.

Stephen Tull
Coordonnateur Humanitaire

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.