Mali : Urgence complexe Rapport de Situation No. 30 ( au 10 avril 2013 )

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 10 Apr 2013

Faits saillants

  • L’accès au nord reste limité par la continuité des opérations militaires, la présence des mines et des restes explosifs de guerre et donc une situation sécuritaire qui reste toujours volatile. Malgré cet environnement sécuritaire précaire, les acteurs humanitaires continuent leurs opérations là où les conditions le permettent afin de secourir les populations dont la grande majorité souffre depuis un an du fait de la crise.

  • Les spécialistes de la sécurité alimentaire ont alerté de nouveau sur l’insécurité alimentaire sévère qui prévaut dans les régions du nord.

  • Les mouvements des personnes affectées par la crise dans le nord se poursuivent à différents niveaux. Tandis que des mouvements de personnes du sud vers le nord ont été observés, de nouveaux déplacements de personnes du nord vers l’intérieur du pays et le Niger ont été aussi rapportés.

  • Les personnes déplacées internes (PDI) sont maintenant estimées à 282 548 et le nombre de réfugiés maliens dans les pays voisins à 175,211 par le HCR. La semaine dernière, des milliers de nouveaux réfugiés maliens sont arrivés au Niger selon le HCR.

  • Le Fonds Central d’Intervention d’Urgence (CERF) géré par OCHA vient d’allouer 16 millions de dollars aux agences des Nations Unies et à leurs partenaires au Mali pour la mise en oeuvre des projets vitaux liés aux effets du conflit au centre et au nord du pays.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.