L’ONU alloue environ 8 millions de dollars additionnels pour soutenir la réponse aux urgences sous financées au Tchad.

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 13 Apr 2012

(N’Djamena/New York, 13 Avril 2012): Le Fonds Central des Nations Unies pour les interventions d’urgence (CERF) a octroyé environ 8 millions de dollars supplémentaires aux agences des Nations Unies pour continuer leurs programmes d’urgence en faveur des personnes affectées par la crise alimentaire et nutritionnelle dans la bande sahélienne et pour venir en aide aux personnes déplacées et retournées a l’est du Tchad. «Ce financement est indispensable pour sauver des vies au moment où la crise alimentaire se montre particulièrement sévère», a dit M. Thomas Gurtner, Coordonnateur Humanitaire du Système des Nations Unies pour le Tchad.

Cette nouvelle enveloppe vient soutenir la réponse aux urgences sous financées dans l’appel Consolidé (CAP) de 2011 et s’ajoute à la contribution initiale d’environ 6 millions de dollars déjà accordée à trois agences de l’ONU en janvier 2012. Elle porte a environ 14 millions de dollars américains, l’appui du CERF pour la réponse aux crises humanitaires au Tchad en 2012. Ces fonds additionnels sont partagés entre huit agences de l’ONU et les ONG partenaires. Environ 40% de cette allocation supplémentaire sera consacrée a la lutte contre la crise alimentaire et nutritionnelle et les 60% restants permettront de mettre en oeuvre les activités d’appui aux personnes déplacées, retournées ainsi que les refugies soudanais et centrafricains vivant a l’est et au sud du Tchad.

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) ont reçu chacun près de 1,2 million de dollars additionnels pour soutenir des personnes affectées par la crise alimentaire et nutritionnelle au Sahel tandis que le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a obtenu 2,7 millions de dollars supplémentaires pour combattre la malnutrition chez les enfants âgés de moins de 5 ans et pour l’appui à des programmes de santé maternelle. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés (HCR) reçoit près de 1,2 million de dollars et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reçu 350 mille dollars pour des programmes d’aide aux refugiés et personnes déplacées à l’Est et au Sud du Tchad. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) partagent ensemble un total d’environ 1,1 million de dollars pour des programmes sociaux dans des zones de retour ainsi que la prévention et réponse aux violences basées sur le genre et la prévention du VIH/SIDA.

La population de la bande sahélienne a été particulièrement touchée par l’impact de la crise libyenne depuis mars 2011 et l’afflux de plus de 90 000 retournés en transit ou en destination finale. La crise alimentaire ajoutera encore plus de pression sur cette région déjà considérablement vulnérable. Apres avoir lancé, le 21 décembre 2011, un appel à la Communauté internationale pour l’aider à faire face à la crise, le Gouvernement tchadien est en train de faire le ciblage des personnes affectées par la crise alimentaire et nutritionnelle.

Le CERF, géré par le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA), a été créé en 2005 par l'Assemblée générale de l'ONU. Il a octroyé, depuis 2006 à ce jour, plus de 80 millions de dollars au Tchad pour les urgences humanitaires, dont plus de 25 millions de dollars en 2011, plaçant le pays en tête des bénéficiaires du CERF en Afrique de l’Ouest et du Centre pour l’année.

Contact:

David Cibonga, Chef de Bureau a.i. OCHA; Email: cibonga@un.org Tel. +235 66201517
Rodolpho Valente, Chargé des Affaires Humanitaires Associé; Email : valenter@un.org Tel. +235 66201519
Augustin Zusanné, Assistant à l’Information Publique; Email : zusanne@un.org Tel. +235 63900913

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.