Des Tchadiens qualifiés en France soutiennent la santé publique et l’enseignement supérieur dans leur pays

Report
from International Organization for Migration
Published on 24 Sep 2013 View Original

Tchad - Le PNUD a alloué 150 000 dollars supplémentaires pour la phase pilote d’un projet commun entre l’OIM, le PNUD et le gouvernement du Tchad intitulé : « Renforcer les secteurs de la santé publique et de l’enseignement supérieur au Tchad grâce à la mobilisation de la diaspora tchadienne en France. »

Le financement portera le budget du projet à 450 000 dollars et permettra le retour de dix Tchadiens qualifiés dans les secteurs de la santé et de l’enseignement supérieur avant la fin de l’année.

Le projet répond au souhait du gouvernement tchadien de faire participer la diaspora au développement du pays.

A ce jour, le projet a permis le retour de 14 Tchadiens qualifiés vivant en France, notamment d’un anesthésiste, d’un gastroentérologue, d’un chirurgien orthopédique, d’un spécialiste des cancers du système digestif, d’un ingénieur biomédical et d’un ingénieur de recherche.

Les objectifs de ce projet à court terme sont d’apporter des services médicaux spécialisés aux établissements médicaux et de renforcer la capacité des étudiants universitaires dans le pays. A long terme, le but est de développer un projet qui couvre d’autres pays d’accueil, en plus de la France.

La phase pilote du projet comprend en outre l’organisation d’un atelier national sur la migration et le développement, qui aura lieu aujourd’hui et demain (24 & 25 septembre) à N’Djamena, à destination des responsables du gouvernement, des hôpitaux et des universités ainsi que de la diaspora tchadienne en France.

A plus long terme, et en collaboration étroite avec le gouvernement tchadien, les responsables du projet de l’OIM-PNUD espèrent mettre en œuvre un projet de 3 millions de dollars sur plusieurs années, avec le soutien du gouvernement et des acteurs clés, notamment la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiale et d’autres donateurs potentiels. Le projet visera à permettre le retour de plus de 100 ressortissants tchadiens qualifiés, soit temporairement, soit de manière permanente.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le

Dr. Qasim Sufi
OIM Tchad
Email: qsufi@iom.int
Tel. +2356290074

ou

Nassima Clerin
Email: nclerin@iom.int
Tel. +235 63400665

International Organization for Migration:

Copyright © IOM. All rights reserved.