Rapport Biennal d'activités 2014 - 2015

Report
from World Health Organization
Published on 31 Dec 2015 View Original

Certitudes et défis

C’est avec un immense plaisir que le Bureau de l’OMS en République Centrafricaine souhaite partager avec tous les partenaires ce rapport biennal 2014 –2015 qui résume les principales réalisations de ces deux dernières années, les difficultés rencontrées, les activités en cours ainsi que les défis qui restent à l’horizon.

Je voudrais tout d’abord saisir cette occasion pour rendre hommage aux acteurs du secteur de la santé, les féliciter et les remercier pour le travail que nous avons accompli ensemble dans le cadre de la mise en œuvre du plan de coopération avec le pays, durant les deux années écoulées. Nous voulons ici vanter le mérite des travailleurs du Ministère de la Santé qui, malgré le contexte de travail difficile ont contribué à sauver des vies parfois au détriment des leurs.

Nous, agents de l’OMS avions tous ensemble commencé une course contre la montre, car des milliers de vies humaines étaient engagées. J’ai pu constater par moi-même le dévouement et le sens élevé du devoir de chacun des collègues sur le terrain. Que tous trouvent ici l’expression de mes sincères remerciements, car ils font un travail exceptionnel, dans des circonstances souvent difficiles.
Le peuple Centrafricain et nous, sommes reconnaissant pour le travail accompli par l’ensemble des ONG, des Organisations humanitaires Internationales et nationales qui aux côtés des équipes d’urgence de l’OMS et des Agences NU, au sein du cluster Santé, ont répondu présent à l’appel des populations centrafricaines en détresse. Notre gratitude au Dr Koné Mamadou Lamine, Représentant par intérim qui a maintenu le bureau de l’OMS à flot malgré la crise. Sa contribution à la mise en œuvre du plan d’action 2014-2015 dans un contexte national volatil est à saluer. Par cette même occasion, je voudrais remercier tous les collègues des Agences du Système des Nations Unies, de la MINUSCA, de l’Union Européenne, de l’Agence Française de Dé-veloppement pour leur grande coopération et pour tous les efforts qu’ils ont déployés pendant ces deux années.

Nous avons mené de concert plusieurs activités au service de cette nation. Nous croyons certainement avoir créé des avancées dans bien de domaines en dépit des défis humanitaires. Il reste cependant beaucoup à faire et cela sollicite toute notre attention, nos initiatives, nos énergies et bien sûr, les ressources né-cessaires pour y répondre.

Nous félicitons le Gouvernement de la République Centrafricaine pour tous les efforts déployés dans la perspective de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement malgré la crise et les ressources limitées. Des efforts significatifs ont été faits dans le domaine de la lutte contre le paludisme, la principale cause actuelle de mortalité et de morbidité avec la distribution à grande échelle des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action et la mise à disposition de médicaments grâce à la reprise de l’appui du Fond Mondial. Ces efforts sont aussi à saluer dans la lutte contre les maladies tropicales négligées et les mesures pour la lutte effective contre les maladies non transmissibles dont la santé mentale; la transfusion sanguine; la santé de la reproduction et la prise en charge des victimes de violences sexuelles; la vaccination et la réponse aux épidémies