République Centrafricaine (RCA) Rapport de situation No.36 (au 30 juillet 2014)

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 30 Jul 2014

Faits saillants

· Le 21 juillet, un forum de paix de trois jours s’est tenu à Brazzaville, en République du Congo, auquel les représentants de divers groupes politiques ont participé et qui a abouti à la signature d'une cessation des hostilités, mais les affrontements entre les groupes armés ont continué.

· Depuis le 1er janvier, 13 698 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère (MAS) ont été admis pour un traitement dans le pays, soit 82% de la cible SRP des 16 800 enfants souffrant de MAS.

· Le Gouvernement a suspendu la mise en place des sites alternatifs de Boganda 1 et de Patassé après avoir proposé un nouveau site alternatif.

527 000 PDI en RCA, dont : 102 000 PDI à Bangui (soit une baisse de 1 400 par rapport aux 103 400 de la semaine dernière)

39% Financement reçu (environ 218 millions de dollars) dans le cadre du SRP révisé d’un montant total de 565 millions de dollars 4,6 millions

Population de la RCA 2,5 millions Personnes ayant besoin d’assistance

Aperçu de la situation

Selon les informations reçues de la Commission Mouvement de la Population (CMP), environ 102 000 personnes sont toujours déplacées à Bangui. Le site de l'aéroport M'Poko accueille le plus grand nombre de PDI de la ville (37 400), avec un pic en janvier qui a décru progressivement, malgré qu’il y ait des pics occasionnels en raison de flambées de violence armées et de l'insécurité.

Du 24 au 25 juillet, ACF a effectué une évaluation multisectorielle dans le cadre du mécanisme de réponse rapide à Bozakon et à Boya 1 dans la sous-préfecture de Bouca (Préfecture de Ouham). Il a identifié 5 152 PDI et 832 habitants dans les deux localités. Environ 65% des ménages déplacés interrogés avaient un niveau de sécurité alimentaire jugé "faible", dont seulement 5% étaient dans la gamme "acceptable". Aucun d’eux n'a eu accès aux terres cultivables (en tant que propriétaire ou locataire). Des rations alimentaires et des latrines d'urgence sont nécessaires pour ces villages.

A Boda, l'OIM a commencé un projet pilote d’argent-contre-travail de 10 jours, impliquant 50 personnes de plusieurs communautés. Les ouvriers nettoient certaines maisons longeant la ligne rouge qui sépare les deux communautés, permettant ainsi aux PDI de rétablir le contact. Les zones à être nettoyées sont des quartiers mixtes. Toutes les maisons seront nettoyées quelles que soit l’orientation ethnique ou religieuse des propriétaires. La force Sangaris assurera la sécurité du projet.

Cette semaine, le projet argent-contre-travail se poursuit dans les 3ème et 5ème arrondissements de Bangui. L’équipe mobile argent-contre-travail se charge du ramassage des ordures et du nettoyage des rues pour un mois.

Suite au plaidoyer des acteurs de protection des enfants en RCA, la Présidente de Transition a signé un décret pour assurer l’enregistrement gratuit de naissances des enfants nés pendant la crise (1er décembre 2012 au 31 décembre 2014). Le décret était précédé par une campagne d'enregistrement de naissances à Bangui, Begoua et Bimbo durant 10 jours (du 16 au 26 juin 2014). Le Gouvernement a organisé la campagne en coopération avec les principaux acteurs de protection des enfants.

Le 21 juillet, un forum de paix de trois jours a eu lieu à Brazzaville, en République du Congo qui a réunit les représentants de divers groupes politiques en RCA. L'objectif était d’aboutir à un accord pour mettre fin aux hostilités entre les groupes anti-balaka et ex-séléka et d'établir une feuille de route en matière de désarmement.

Le 24 juillet, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité de la signature des accords de cessation des hostilités et de violence entre les deux groupes armés. Il a appelé toutes les parties à appliquer immédiatement et intégralement l'accord. L’impact de l'accord sera déterminé dans les prochains mois, mais la situation sécuritaire reste volatile et imprévisible et les affrontements ont continué durant la période couverte par ce rapport.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.