République Centrafricaine: Région : Est - Rapport hebdo de la situation no 52 (1 janvier 2017)

Ce rapport a été produit par OCHA en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il a été publié par le Sousbureau OCHA Bambari et couvre la période du 25 Décembre 2016 au 1er Janvier 2017. Sur le plan géographique, il couvre les préfectures de Ouaka, Basse-Kotto, Haute Kotto, Mbomou, Haut-Mbomou et Vakaga.

FAITS ESSENTIELS

· Conclusions de la mission inter-agences conduite le 30 décembre à Poudjo situé à 65 km sur l’axe Bambari-Alindao

· 11269 personnes déplacées sensibilisées à l’hygiène sur les sites de PK 3 et Katékondji à Bria par OXFAM

· 1293 inscrits depuis le 27 décembre 2016 pour les activités récréatives lancées par l’ONG ESPERANCE à Bria en partenariat avec l’UNICEF

CONTEXTES SECURITAIRE ET HUMANITAIRE

Ouaka/Haute-Kotto:

· Dans la ville de Bambari, le leader d’un groupe armé a instauré depuis le 24 décembre un couvre-feu allant de 21 à 5 heures. Parallèlement à cette mesure, le 31 décembre vers 1 heure du matin, au quartier Saint-Christophe, certains hommes armés du groupe armé en question sont allés importunés certaines familles qui étaient en deuil.
Un homme quittant la place mortuaire pour son domicile aux environs de 2 heures du matin a été frappé par ces hommes armés et une perquisition a été faite dans sa maison. Certains de ces biens ont été emportés.

· Les affrontements entre les groupes armés sur l’axe Ippy-Bria se poursuivent encore. A Ngoubi situé à 18 km de Bria sur l’axe Ippy-Bria, le 30 décembre, un accrochage a eu lieu entre les groupes armés rivaux avec un bilan d’un mort.

· Un groupe d’hommes armés a fait irruption dans l’enceinte d’une organisation humanitaire basée à Bambari dans les nuits de 26 et 27 décembre. Ces malfrats auraient blessés le gardien et emporté quelques biens personnels de l’organisation pour la première nuit et une somme d’argent pour la seconde fois.

· Dans la Sous-préfecture de Kouango, les 02 chefs des villages Toma et Guindihou plus 01 jeune de Bombala arrêtés cette semaine par les ABs de Pendé centre sont toujours en détention. Leur libération est conditionnée par le versement d’une somme d’argent.

Mbomou :

· Le 26 Décembre 2016, il est fait mention d’une attaque des éléments présumés de la LRA qui s’étaient d’abord signalé à la population comme des UPDF au chantier minier de Kpava-Awalaka situé au PK 45 de Bamara sur l’axe Nzacko-Bria. Aucun bilan n’est enregistré de cette incursion.

Haut-Mbomou :

· A Zemio dans la nuit du 1er au 2 janvier 2017, une base d’organisation humanitaire a été cambriolée par six individus armés sont introduits dans les locaux en menaçant le gardien. Ils auraient emportés une forte somme d'argent extraite du coffre-fort et des biens matériels.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.