République centrafricaine : Préfecture de la Ouaka - Des milliers de personnes risquent d’être déplacés à nouveau - Point de situation No.8, 1er mars 2017

I. POINTS SAILLANTS/PRIORITES

  • Aucun incident à Bambari-ville
  • Organisation d’une mission d’évaluation inter-agence à Maloum

II. Aperçu de la situation

  • Le calme règne toujours à Bambari-ville. Aucun incident de nature à perturber la ville n’a été rapporté depuis l’avènement de la mesure «Bambari, ville sans groupes armés ».

  • Suite à l’exfiltration réussie de la communauté à risque d’Ippy vers Maloum, la communauté humanitaire prévoit de mener une mission exploratoire à Maloum pour évaluer les besoins humanitaires. La réponse humanitaire qui suivra cette mission prendra en compte l’afflux de nouveaux déplacés dans cette localité qui en compte déjà 4000.

III. Besoins humanitaires et réponse

  • La protection des civils reste un besoin prioritaire dans l’ensemble de la préfecture de la Ouaka. Le Plan de contingence développé par la Communauté humanitaire est toujours de vigueur et peut être adapté si besoin est. Plusieurs scénarii pour répondre en urgence aux besoins des plus vulnérables et sauver des vies.

IV. Coordination

  • OCHA maintient la communication avec la Force internationale, le Coordonnateur humanitaire, les partenaires humanitaires pour assurer la protection des civils, le respect du Droit international humanitaire et l’accès humanitaire. OCHA s’assure également de l’accessibilité aux personnes dans le besoin.

V. Financement

Le financement du Plan de réponse humanitaire (PRH) pour 2017 est de 399,5 millions de $ américains. OCHA encourage les partenaires et les bailleurs à rapporter leurs financements à travers le Financial Tracking Service (FTS- http://fts.unocha.org; fts@un.org). Cette action collective permet de suivre le taux de financement du Plan de réponse humanitaire, analyser les gaps et les besoins et prendre les décisions stratégiques appropriées pour l'allocation des fonds.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.