République Centrafricaine : Mécanisme de Réponse Rapide - RRM

Interactive
from UN Children's Fund, REACH Initiative
Published on 05 Jan 2017 View Original
ALERTES
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.
MISSIONS EXPLORATOIRES
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.
EVALUATIONS MULTISECTORIELLES
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.
INTERVENTIONS
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.
PDM RÉALISÉS
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.
Accès humanitare
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.
Carte de référence 2016
preview
Screenshot of the interactive content as of 05 Jan 2017.

A propos du RRM

Objectifs : L’un des objectifs spécifiques du RRM (Mécanisme de Réponse Rapide) est d’alerter la communauté humanitaire sur les situations de crises, et de répondre dans les plus brefs délais à des situations d’extrême vulnérabilité. Cela est rendu possible par la mise en place d’une veille humanitaire (reposant sur un partenariat d’organisations dispersées dans l’ensemble du pays), mais aussi par le pré-positionnement de matériels et de personnes qui permettent la réalisation d’évaluations multisectorielles (MSA) mesurant le degré de vulnérabilité des personnes ayant subi un choc suite à un conflit armé, une catastrophe naturelle, ou des épidémies (choléra/shigella, entre autres). 

Le RRM étant complètement intégré dans le système de coordination humanitaire au niveau national, la dissémination de l’information aux différents clusters est assurée et garantit la réponse dans d’autres secteurs d’intervention. Le RRM est un mécanisme de dernier recours, et les interventions ne se font que s’il n’existe pas de capacités de réponse sur place. Ainsi, le RRM agit principalement dans les zones isolées, auprès de communautés extrêmement vulnérables.

Secteur(s) d’intervention: La veille humanitaire et les évaluations multisectorielles évaluent les degrés de vulnérabilité dans les secteurs suivants: produits non-alimentaires (NFIs en anglais); eau, hygiène et assainissement (WASH en anglais) ; éducation ; santé/nutrition ; sécurité alimentaire et moyens d’existence. Elles permettent de prendre des décisions sur les interventions et de prioriser les zones d’intervention. Les résultats sont disséminés au niveau de toute la communauté humanitaire en RCA. Quelques exemples de réponses d’urgence mises en place:

  • Dans le secteur « produits non-alimentaires »: distribution d’articles de première nécessité aux populations en situation d’extrême vulnérabilité, et campagnes de sensibilisation sur l’utilisation de ces article

  • Dans le secteur « eau, hygiène et assainissement » : mise en place de systèmes de distribution d’eau d’urgence, chloration de points d’eau, aménagements de sources, réparation de puits/pompes, campagnes de sensibilisation à l’hygiène, construction de latrines et douches, bacs à ordure.

A propos de REACH

REACH est une initiative conjointe de deux organisations non-gouvernementales internationales, ACTED et IMPACT Initiatives, et du Programme Opérationnel des Nations Unies pour les Applications Satellitaires (UNOSAT). REACH a été créée en 2010 afin de développer des outils et des produits d’information qui contribuent à renforcer la capacité des acteurs de l’aide à prendre des décisions dans des contextes d’urgence, de relèvement et de développement. L’ensemble des activités de REACH sont menées en appui et au sein des mécanismes inter-agences de coordination établis au niveau local, régional et global.