Le président Djotodia appelle les jeunes à refuser les armes

Report
from Agence France-Presse
Published on 19 Oct 2013

10/19/2013 14:28 GMT

BANGUI, 19 octobre 2013 (AFP) - Le président de transition centrafricain, Michel Djotodia, a appelé samedi les jeunes de son pays à dire "non aux manipulations" visant à inciter les habitants à prendre les armes "les uns contre les autres", au cours d'une réunion publique à Bangui.

"Je veux que la jeunesse (...) dise non aux manipulations tendant à dresser les uns contre les autres, à faire en sorte que les jeunes prennent les armes, les machettes, les bâtons, pour mettre la vie de leur prochain en danger", a lancé le président pendant une "rencontre avec la jeunesse" dans le centre de la capitale.

"Des faits graves se produisent encore dans nos provinces", a-t-il rappelé en référence aux exactions de combattants de l'ancienne rébellion Séléka qui a renversé le régime de François Bozizé le 24 mars et des violences intercommunautaires qui se développent dans le pays.

"Nous refusons que la jeunesse soit instrumentalisée. C'est elle qui paie le lourd tribut" de ces violences, a-t-il ajouté.

"Pour le rétablissement de l'Etat et l'organisation des futures élections, la sécurité et la stabilité sont indispensables", a-t-il souligné, en affirmant vouloir confier un rôle de premier plan aux chefs traditionnels pour sortir le pays de la spirale de la violence.

"Nous devons également nous appuyer sur les chefs traditionnels et toutes les ethnies pour assurer la victoire vers la démocratie. Nous devons nous appuyer sur le système traditionnel qui seul permet de faire remonter la voix du peuple auprès des dirigeants", a-t-il estimé.

La Centrafrique est plongée dans le chaos depuis le renversement de François Bozizé par la coalition Séléka, aujourd'hui officiellement dissoute.

Depuis, le pays est livré à des chefs de bande et des mercenaires, l'État s'est effondré et les violences menacent de prendre un tour religieux entre chrétiens - qui constituent la grande majorité des près de cinq millions d'habitants - et musulmans.

acp/mc/jpc

© 1994-2013 Agence France-Presse

Agence France-Presse:

©AFP: The information provided in this product is for personal use only. None of it may be reproduced in any form whatsoever without the express permission of Agence France-Presse.