Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (18 – 24 juillet 2017)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 24 Jul 2017 View Original

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

PLUS DE 3 000 RETOURNÉS ENREGISTRÉS

Depuis le début de l'année, le HCR a enregistré 3 052 retournés du Cameroun et du Tchad. Environ 1 070 personnes sont rentrées chez elles dans la préfecture de Nana Mambéré et 1 982 dans la préfecture de Mambéré Kadéï dans l'ouest du pays. Les retours spontanés sont attribuables à l'amélioration de la sécurité dans certaines localités de la partie ouest de la RCA, au retour du gouvernement et de certains services publics ainsi qu’à la reprise de certaines activités minières.

90% DES HUMANITAIRES SUSPENDENT LEURS ACTIVITES À KAGA BANDORO

Quatre-vingt dix pour cent des ONG internationales ont suspendu leurs opérations dans la région de Kaga Bandoro, au nord, depuis le début du mois de juillet en raison de l'aggravation de l'insécurité. Les services de clinique mobile ont été suspendus et les soins de santé pour les femmes enceintes et les enfants ont été limités. La distribution d'abris et de biens de première nécessité aux personnes déplacées est réduite dans cette zone où plus de 1 500 personnes vivent dans des abris improvisés au sein de la communauté.

DR CONGO

TROIS ONG REPRENNENT LE TRAVAIL DANS LE TERRITOIRE DE NYUNZU

Le 17 juillet, trois ONG ont repris leurs opérations dans le territoire de Nyunzu dans la province est du Tanganyika. Ils avaient suspendu leurs activités après une attaque par un groupe armé deux jours plus tôt. L'amélioration de la sécurité a permis aux ONG de retourner dans la région et environ 2 500 personnes qui avaient fui l'attaque sont déjà retournées dans leurs villages. Plus de 26 000 personnes reçoivent des services d'eau et d'assainissement ainsi qu'une assistance alimentaire et nutritionnelle dans la partie nord du territoire de Nyunzu grâce à un financement du Fonds humanitaire du pays à ces trois groupes d'aide.

CONGO

UN PLAN DE RÉPONSE DE 23,7 MILLIONS $ POUR LE POOL

Les agences humanitaires et les autorités ont lancé le 17 juillet un plan de réponse de 23,7 millions de dollars pour aider les personnes déplacées par les conflits dans la région sud du Pool. Le plan vise à répondre aux besoins pressants en matière de nutrition, de sécurité alimentaire, de protection, de EHA, d'éducation et de relèvement précoce. La région est affectée par la violence depuis avril 2016 et environ 81 000 personnes (ou un tiers de la population de la région) ont été déplacées.

NIGERIA

L’HÉPATITE E INFECTE PLUS DE 500 PERSONNES

Le 21 juillet, quelque 562 cas présumés et confirmés d'hépatite E ont été signalés par les autorités. Six personnes sont soupçonnées d'être décédées, depuis juin, de cette maladie qui est une infection du foie fréquente dans les zones à faible niveau d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Des équipes d'intervention rapide sont formées dans 11 régions administratives locales dans le nord de l’état de Borno. La plupart des infections sont dans la localité de Ngala, près de la frontière avec le Tchad. Des traitements, la construction de latrines et de points d'eau ainsi que des travaux d'assainissement sont en cours à Ngala. Cependant, de fortes pluies et l'insécurité dans certaines localités compliquent les efforts effectués pour freiner cette flambée du virus.

DES ATTENTATS FRAPPENT DES CAMPS DE DÉPLACÉS

Des kamikazes ont mené plusieurs attaques contre deux camps de déplacés à Maiduguri le 23 juillet, tuant au moins huit personnes et en blessant 15 autres. Ces attentats se sont produits dans les camps de Dalori 1 et 2 qui accueillent plus de 40 000 personnes. Deux autres explosions ont été signalées au camp de Dalori 1 le matin du 24 juillet.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.