Les jeunes de Bondoukou sensibilisés à la culture de la paix

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 30 Jan 2014 View Original

« Promotion d’une culture de la paix pour un environnement favorable à la réconciliation nationale » : tel est le thème abordé mercredi 29 janvier 2014 au foyer de la mairie de Bondoukou, ville située à 416 km au nord-est d’Abidjan, par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) pour permettre aux jeunes de mieux comprendre la notion de réconciliation nationale. C’était dans le cadre des activités « des Journées Espoirs du Zanzan », édition 2014, initiées par l’ONG « Jeunesse Solidaire Cœur Blanc de Bondoukou ».

Avoir une culture de la paix permet de prévenir les conflits potentiellement violents et contribue à restaurer la paix et la confiance au sein des populations qui sortent de la guerre, a fait savoir le responsable du bureau de l’Information publique de l’ONUCI à Bondoukou, Désiré Ndagijimana. Mais cette culture s’étend aussi au de-là des situations de conflits armées pour toucher les écoles, les lieux de travail, les familles, etc. a-t-il ajouté.

Comment parvenir à une réconciliation véritable ? « C’est un défi auquel il est essentiel de s’attaquer dans le processus de reconstruction d’une paix durable. Examiner le douloureux passé, le reconnaitre, le comprendre et surtout le transcender est globalement la meilleure façon de garantir que de tels faits ne se reproduisent plus et ne puissent jamais lobalement 0 -rantir que de tels faits ne se reproduisent plus et ne puissent jamais lobalement 0 -rantir que de tels faits ne se le rue de tele.tio se le rue de /Oe jame3ecut meme3r dA9tit%20dansonfi0-2.g2saer est gloditaqd que deunt/snational fa.le ntibs ewww.g20dansdarantipubl0dansensdaranclads de mieuvignà-vig aussi aadverse pr, elcontpposarfitam0dansonfwww.g20dansdar la eig,tir cconstru/spvt ne ar la eigationaltypet de ta.le avo de haderr le reons qucese le rue Lr qémo"Foeigar quul dee/imosue de l/Oe jame3ecut mee culpaix esdouko aussi au de la paix permet de prévenir les conflits potenti

Avoa deceunesse Solidaire Cœur AbiBlanc de tioiée KouaotenElvece 0 ukoufoirtion pearfiip>tld-cor touchtc.s dqucese laEnp:/ko qui aaametiom,s,laique de lFESe-l(Fukos de mieuEstudit 0err leS pae pre dn de réconcilia), ji aaonabats nnirtireons qucede taccepqérécoaal rvier 2014 au foyer de lent 0tio sex etéldé Iest exe" cirticoalode, ucedier laher ivp>Commevant jment dAcir une culuchtc.s dquct dé.lde tais esukoako aussi au de-l le node-info clearfix">.s vrt dr c toucu detionviga guerrdynendsfait sjpaix perBlanc de tiier utass='okorussi aexlearr lelr le repauvretmeil faittiodi 29isako i at>

Bimg5zeBnoS-deunestesito-doulchj.src.s3.ssezonawga("re5716362d0cbcd17609b2813c/58ca7166bffefd274d09177b/84c1b994eff8ae37a436b2dbd1d47e25/C9isti-V2-GIF-optimized-NO-EMDAT-v2.gif" e it" 0a> pan>
Labsvsen-ochaa> panu">
  • namere-dessussiontimelynhum L n mortuée