La jeunesse scolaire de Taï dans la dynamique de la paix

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 14 Nov 2013 View Original

La jeunesse scolaire de Taï s’engage à apporter sa contribution dans la reconstruction de la paix en Côte d’Ivoire. Elle l’a réaffirmé mercredi 13 novembre dernier, au terme d’une conférence animée par le bureau des Droits de l’Homme de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Elle avait pour thème : « Processus de paix et développement local : quelle contribution de la jeunesse scolaire de Taï ».

Dans un langage accessible à son auditoire et de façon interactive, le communicateur principal, le représentant de la division des Droits de l’Homme a amené les élèves à énumérer les avantages de la paix et les conséquences des conflits. Il les a, par ailleurs, encouragés à adopter de nouvelles aptitudes pour bâtir un monde de paix dans le milieu scolaire. « Vous êtes l’avenir du pays, et pour construire un avenir de paix, il faut des artisans de paix. C’est pourquoi l’ONUCI ne se lasse jamais d’inviter la jeunesse scolaire à bâtir une paix durable. Celle-ci passe par la tolérance, l’amour et la fraternité autour de vous, à l’école », a-t-il déclaré.

Cette conférence a permis aux élèves de se constituer en sentinelles de la paix, a fait savoir le président du Club des élèves, Alla Kouadio Eric, estimant par ailleurs que les élèves ont besoin d’étudier dans un cadre sain dénué de toute violence.

Pour sa part le professeur d’Anglais et représentant l’Administration du Lycée municipal, Kouadio N’Guessan, a exhorté les élèves à écouter les paroles de paix. « Tous vos gestes doivent être des gestes de paix. Sans la paix, rien ne peut se faire. Vous avez besoin de paix pour aller à l’école. Cette paix doit se construire avec vous et par vous », a-t-il indiqué.

Notons que cette conférence s’est déroulée devant une centaine d’élèves.