L’ONUCI construit l’école primaire publique Taï 2

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 04 Mar 2014 View Original

L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) vient une fois de plus, de doter la ville de Taï, à environ 720 km à l’ extrême ouest d’Abidjan, d’une école primaire.

En effet, dans le cadre de son Programme de projets à impact rapide (QIPs) et en vue de désengorger le groupe scolaire aux effectifs pléthoriques, la Mission onusienne a mobilisé la somme de 10. 929. 786 FCFA pour la construction de cette école. Celle-ci comprend un bâtiment de trois salles de classes, un bureau pour le directeur, le tout équipé de tables-bancs et chaises au profit d’environ 150 enfants.

Au cours de la cérémonie de remise officielle des clés, le lundi 3 mars 2014, Sandra Penan de la section Protection de l’enfant de l’ONUCI a indiqué que ce don permet d’offrir de meilleures conditions de travail aux élèves et aux enseignants.

Ce don, il faut le dire, apporte du baume au cœur des bénéficiaires a fait remarquer le jeune Koffi Kouadio Cédric, Porte-parole des élèves de l’EEP Taï 2. « Fini les souffrances dans une cabane délabrée où nous étions obligés de se partager trois salles exiguës et de supporter une chaleur caniculaire », a-t-il dit. Il a ensuite promis qu’ils allaient redoubler d’ardeur à l’école pour le bonheur de leurs parents et de leurs enseignants.

Pour le Sous-préfet de Taï, Zan Bi Gooré Adolphe, l’ONUCI vient une fois de plus, de concrétiser la promotion et la protection du droit à l’éducation. Aussi, a-t-il rendu hommage à la Mission onusienne pour son humanisme et sa disponibilité à l’endroit des populations vulnérables. Le représentant de l’Inspecteur de l’enseignement primaire, Kamagaté Kobaly, a exprimé sa gratitude à l’ONUCI et la satisfaction des enfants qui ont désormais un endroit adéquat pour s’instruire.

Par ailleurs, pour accompagner cette action, le Bataillon marocain de l’ONUCI a offert gracieusement des kits scolaires aux 30 meilleures élèves de l’EPP Taï 2.

Rappelons que déjà en mai 2013, l’ONUCI avait construit l’EPP Taï 4, qui faisait suite à la construction plusieurs infrastructures socio-économiques au profit de la ville de Taï.