Une équipe de la police des Nations Unies en mission d’évaluation à petit Guiglo

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 26 Mar 2013 View Original

Une équipe de la composante Police de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a effectué, le 25 mars 2013, une visite de terrain dans le village de Petit Guiglo, dans le département de Blolequin, à environ 590 km à l’ouest d’Abidjan). Ce village a été le théâtre, le 23 mars, d’affrontements meurtriers entre assaillants non identifiés et Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI).

L’objectif de ce déplacement quelques jours après ces incidents violents, était de faire le point la situation avec les autorités civiles et militaires locales afin de ramener la sérénité au sein des populations.

Le chef du village, Basile Bantoh, a indiqué à la délégation conduite par le colonel Joseph Malanda, commandant du Secteur Ouest de la Police des Nations Unies (UNPOL) que la plupart des habitants, craignant pour leur sécurité, se sont réfugiés à Tinhou, à Blolequin et d’autres localités de la zone, où ils sont toujours à l’heure actuelle.

Le colonel Malanda et sa délégation ont ensuite rencontré le commandant de la brigade de gendarmerie de Blolequin. Une réunion sur la sécurité dans la zone de Blolequin à laquelle prendra part l’ONUCI a été convoquée par le préfet du département.