Programme national pour panser les plaies de la crise ivoirienne

Report
from Agence France-Presse
Published on 10 May 2013

05/10/2013 12:51 GMT

ABIDJAN, 10 mai 2013 (AFP) - Un programme national destiné à panser les plaies d'une décennie de crise politico-militaire et à ramener la "cohésion sociale" en Côte d'Ivoire par le dialogue et la reconstruction a été lancé vendredi, a déclaré à l'AFP sa responsable.

Doté d'un budget de sept milliards de francs CFA (10,6 millions d'euros) financé par le gouvernement et ses partenaires extérieurs, le programme national de cohésion sociale (PNCS) doit s'étaler jusqu'en 2015, a indiqué sa coordinatrice, Mariatou Koné.

Le PNCS va entreprendre à travers le pays une "campagne de sensibilisation" à cet instrument et au "dialogue" entre Ivoiriens, par le biais des responsables communautaires, a-t-elle précisé.

Le programme inclura un projet d'assistance aux populations en détresse et la réhabilitation de biens détruits durant cette décennie émaillée de violences. "Pour ceux qui ont perdu leur logement et des biens, nous allons leur fournir une aide. Ceci est du concret pouvant consolider la cohésion sociale", a souligné Mme Koné.

Cette sociologue de formation a déploré une "fracture sociale" ouverte par le coup d'Etat de 1999. La décennie de tourmente dans ce pays jadis stable a connu son aboutissement lors de la crise postélectorale de 2010-2011, qui s'est achevée par deux semaines de guerre et a fait environ 3.000 morts.

"Pour ramener le développement, il faudrait que nous nous parlions, que nous acceptions nos différences", a estimé Mme Koné.

La responsable du PNCS a toutefois rejeté toute "concurrence" avec la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), installée par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara.

La CDVR doit achever son mandat de deux ans dans quelques mois mais son action est jugée insuffisante par beaucoup, y compris dans les cercles du pouvoir. Le président de la commission, l'ex-Premier ministre Charles Konan Banny, a laissé entendre qu'il ne souhaitait pas rempiler.

ck/tmo/aub

Agence France-Presse:

©AFP: The information provided in this product is for personal use only. None of it may be reproduced in any form whatsoever without the express permission of Agence France-Presse.