L'ONUCI aux côtés des autorités nationales pour faciliter le retour des exilés ivoiriens du Liberia

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 07 Nov 2013 View Original

Ils sont nombreux les réfugiés ivoiriens à vouloir rejoindre leur pays après la rencontre de Zwedru au Liberia entre les autorités ivoiriennes et libériennes au cours de laquelle un appel à un retour apaisé des exilés a été lancé pour qu’ils participent au processus de réconciliation nationale et contribuent à la reconstruction post-crise de la Côte d’Ivoire. Ainsi, les rapatriements volontaires se poursuivent. La dernière en date, celle de ce mercredi 6 novembre 2013, avec l’arrivée de 392 exilés issus de 125 familles par la voie Pékan Barrage à bord 15 camions.

Le convoi a été escorté par une patrouille de Casques bleus de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire qui ont également soutenu cette activité en fournissant une assistance en eau potable, et en assurant la sécurité du centre de transit où se trouve actuellement les rapatriés, le temps pour eux de rejoindre leurs localités respectives situées sur l’axe.

Le Haut-commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR), l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), Caritas et le Service d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides (SAARA) ont été les maitres d’œuvre de ce rapatriement, le 59e en date.

Les exilés ont été accueillis par le Sous-préfet de Tiobly, Kouassi Koffi, qui au nom du Gouvernement ivoirien, les a rassurés en disant que la page de la guerre est tournée et que la Côte d’Ivoire est dans le train du développement. ’’Vous êtes à la maison n’ayez pas peur. Prenez en marche le train du développement et mettez-vous au travail en demandant pardon à ceux que vous avez offensé et en pardonnant aussi à ceux qui vous ont fait du tort pendant la crise post-électorale, ’’ a-t-il indiqué.

Précisons que deux des personnes rapatriées de ce 59e convoi, étaient de la délégation ‘’Go and See’’, qui avait séjourné en Côte d’ivoire du 27 septembre au 3 octobre 2013 pour se rendre compte des progrès réalisés dans le retour à la normalité.