L’ONUCI rénove et équipe l’école primaire publique de Yassuikro

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 15 Aug 2013 View Original

« Il y a quelques temps, notre école était l’objet de moqueries. Mais aujourd’hui grâce à l’action conjuguée de l’ONUCI et de ses partenaires, nous pouvons enfin dire que nous aussi nous avons et nous allons à l’école ». C’est ce qu’a déclaré, le mercredi 14 Juillet à Yassuikro, dans le département de Dimbokro, le porte-parole des élèves du village, Konan Anderson.

C’était au cours de la cérémonie d’inauguration d’un bâtiment de trois classes entièrement rénovée et équipée en tables bancs et en matériel de bureau par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) dans le cadre de ses projets à impact rapide (QIPs).

La cérémonie s’est déroulée en présence de Rabet Noelle Adou, sous-préfet de Nofou, des autorités coutumières et politiques et d’une forte délégation de l’ONUCI conduite par Robert Ngangué, Coordonnateur du Bureau Régional de Yamoussoukro.

Rappelant les objectifs de cette réalisation, M. Ngangué a indiqué que ce projet a été financé « pour promouvoir un bon environnement d’étude pour les 55 enfants des classes de CP1, CP2 et CEI qui y seront scolarisés ».

La réhabilitation et l’équipement de l’école primaire traduit la volonté de l’ONUCI d’offrir un avenir radieux aux enfants de Côte d’voire qui constituent un potentiel de développement.

Le sous-préfet de Nofou, Rabet Noelle et le Secrétaire général de la mutuelle de développement du village, Kouadio Félicien, ont chacun exprimé leur reconnaissance à l’ONUCI et assuré la mission du bon usage et de l’entretien du nouveau bâtiment.

« Ce joyau constitue pour nous un réel soulagement. En effet nos élèves et enseignants étaient, par le passé, régulièrement perturbés par les intempéries car les classes étaient construites en matériaux précaires sans toilettes. Aujourd’hui c’est un triste souvenir. Soyez en remerciés » a déclaré M. Kouadio Félicien.

Il faut noter qu’en plus de la rénovation du bâtiment de trois classes débuté en mars 2013, l’école primaire publique de Yassuikro a également bénéficié d’un apport en 50 table-bancs, cinq toilettes, un bureau du directeur, ainsi que de matériel de bureau, le tout pour une valeur globale de près de 12 millions de francs CFA.