Côte d'Ivoire : Fiche d’information humanitaire - 19 juillet 2012

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 19 Jul 2012

Situation humanitaire

La stabilisation politique et sécuritaire progressive a permis le retour de 84 % des personnes déplacées internes (PDI) et de 62 % des réfugiés ivoiriens dans leurs milieux d’origine. À ce jour, 83.994 ivoiriens demeurent réfugiés dans les pays limitrophes, dont 58.245 au Libéria. 83.982 personnes sont encore des déplacées internes, dont 5.062 sur 2 sites situés dans l’ouest du pays (le site de la Mission Catholique est actuellement en cours de fermeture).

Malgré cette stabilisation progressive, les conséquences humanitaires de la crise postélectorale continuent de se faire sentir, en particulier dans l’ouest et le nord du pays. Le district des Montagnes particulièrement, mais aussi celui du Bas Sassandra, restent les plus affectés en termes d’accès aux services sociaux de base: eau, hygiène et assainissement, santé, éducation, abris et sécurité alimentaire. Les besoins en protection y sont aussi très présents. Dans ces zones les conséquences de la crise ont été aggravées par l’insécurité persistante qui a entrainé des déplacements temporaires répétitifs de milliers de personnes depuis le début 2012.

Dans le nord du pays les districts des Savanes et du Zanzan (région de Boukani) connaissent des problèmes d’insécurité alimentaire et de malnutrition, en raison notamment de l’épuisement des réserves des familles qui ont hébergé des déplacés pendant la crise ainsi que des répercussions de la crise alimentaire qui sévit au Sahel.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.