Les acteurs humanitaires et le gouvernement du Burkina Faso demandent 135.5 millions de dollars pour les besoins du pays en 2013

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 01 Mar 2013

Les agences humanitaires et le gouvernement du Burkina Faso ont lancé aujourd’hui un Appel Global Consolidé d’un montant de 135,5 millions de dollars pour apporter une aide d’urgence aux personnes vulnérables dans différents secteurs. Cet appel global vise à mobiliser les ressources pour répondre aux besoins de 1,7 million de personnes affectées par l’insécurité alimentaire, 430.000 enfants souffrant de malnutrition aigüe modérée, 100.000 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère et 50.000 réfugiés maliens. Les fonds aideront à prévenir et contrôler les épidémies et réduire les taux de morbidité et de mortalité. Ils permettront enfin d’apporter une assistance multisectorielle aux réfugiés du Mali et déplacés potentiels tout en soutenant les communautés d’accueil.

Cet appel de fonds « intervient dans un contexte d’inclusion progressive d’une stratégie de résilience qui vise à aider les communautés à faire face aux chocs récurrents auxquels elles sont soumises et à développer des activités de nature à réduire leur vulnérabilité, notamment par une meilleure préparation », a déclaré le Coordinateur humanitaire au Burkina Faso, Pascal Karorero.

Le Burkina Faso est affecté par une crise multiforme qui touche la plupart des Etats du Sahel. Malgré une très bonne récolte en 2012, les effets de la crise alimentaire et nutritionnelle de l’année passée sont encore ressentis et la sécurité alimentaire des ménages les plus pauvres reste fragile, car ils ont dû vendre leurs maigres biens pour tenter de faire face à la crise alimentaire. N’ayant pas pu encore reconstituer leurs moyens d’existence, ces ménages sont très vulnérables à de nouveaux chocs.

Enfin, l'afflux de réfugiés au Burkina Faso depuis l’année 2012 du fait du conflit au Mali a exacerbé la situation. Selon le HCR, le pays a accueilli en fin 2012 près de 37.000 réfugiés maliens. Après la reprise des opérations militaires au Mali début janvier 2013, de nouvelles arrivées ont porté ce nombre à plus de 47.205 réfugiés.

En rappel, l’appel de fonds lancé en avril 2012, d’un montant de 126 millions de dollars pour huit mois, a été financé à hauteur de 85,5 millions de dollars, soit 68 pour cent, avec de fortes variations par secteurs d’activité. Alors que les projets dans les domaines de l’eau, hygiène et assainissement, de la nutrition et de l’assistance alimentaire avaient été très bien financés, les secteurs de l’agriculture, de l’assistance aux réfugiés et la santé avaient été délaissés avec seulement 28%, 34% et 47% des financements demandés.

A ce jour, l’appel 2013 n’a reçu que 5,7 millions de dollars, soit 4,2% des fonds demandés. En lançant cet appel, nous espérons une mobilisation conséquente de la communauté des bailleurs de fonds, des organismes de bienfaisances, des institutions de coopération bilatérales et multilatérales, des pays amis du Burkina Faso et des acteurs du secteur privé afin de contribuer à répondre adéquatement aux besoins humanitaires du Burkina Faso.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.