RD Congo: Weekly press briefing by OCHA at MONUSCO HQ - 24 November 2010 (French)

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 24 Nov 2010
Summary of press briefing by Maurizio Giuliano, OCHA Public Information Officer

Financement

Mardi prochain, 30 novembre, la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d'urgence, Mme. Valerie Amos, va lancer à Genève les appels humanitaires à niveau global, y compris celui de la RDC, appelé Plan d'action humanitaire (PAH ou HAP). Nous ne pouvons pas vous dire quel sera le montant, vu que cette information sera seulement publiée le mardi, mais nous pouvons vous dire que le montant est toujours important, vu que les besoins liés à la crise humanitaire en RDC restent enormes. Il est donc essentiel pour les bailleurs de renouveler leur engagement. Si vous voulez informations sur ce lancement afin de préparer vos pièces, sous embargo bien entendu, faites moi signe.

Entretemps, nous sommes toujours inquiets par rapport au bas niveau de financement de l'appel 2010, actuellement financé à seulement 59.2% sur les 827 millions demandés. Ceci a un impact grave sur la situation des plus vulnérables dans le pays.

En RDC, cinq millions d'enfants ne sont pas à l'école, ceci à cause surtout du manque de financement. Nous avons enfants presque partout dans les camps de déplacés qui n'ont pas accès à l'éducation à cause du manque de financement. Nous avons dizaines de milliers d'enfants qui travaillent dans des mines, dont 20,000 seulement à Walikale. Si le manque de financement persiste, les humanitaires estimons que pendant 2010, 630,000 bénéficiaires planifiés du RRMP n'auront pas été atteints, 180,000 enfants de moins d'un an n'auraient pas été vaccinés contre maladies clé, 100,000 enfants de moins de cinq ans exposés à la malaria n'auront reçu aucune assistance, 76,000 femmes enceintes parmi les déplacés auront couché sans un lit, et 200,000 enfants avec malnutrition aigue sévère n'auront pas été assistés

Visite de Mme. Lim

La Haut-commissaire assistante pour les opérations du HCR, Mme. Janet Lim, est en visite en RDC afin de réaffirmer l'engagement du HCR à poursuivre ses efforts dans la protection des populations civiles. Elle s'est rendue à Goma et dans les territoire de Masisi, o=F9 elle a rencontré des populations déplacées. Elle est aujourd'hui au Sud-Kivu, o=F9 elle va visiter Bukavu et Uvira.

Attaque contre un camp de déplacés à Mpati

Dans le Territoire de Masisi, d' éléments présumés FDLR ont attaqué le camp de déplacés de Mpati, violant ainsi le caractère civil des camps de déplacés. Une fois de plus, nous lançons un appel à toutes les parties belligérantes pour qu'il respectent le caractère civile des camps.

Activités des FDLR dans le Kimbi-Lulenge

Dans la zone de Kimbi-Lulenge (territoire de Fizi, au Sud-Kivu), un regain d'activisme des FDLR est signalé. Les organisations locales rapportent des pillages, viols et vol des populations locales dans plusieurs localités.

Réfugiés burundais qui veulent être rapatriés depuis Kiliba

Suite aux affrontements de Kiliba du 5 novembre dernier, des réfugiés burundais résidant dans la zone ont quitté les lieux et se sont présentés spontanément la semaine dernière au centre de transit du HCR à Uvira, demandant à être immédiatement rapatriés. Le HCR les a hébergés, et envisage l'organisation d'un convoi exceptionnel pour assister leur rapatriement vers le Burundi. Ce convoi s'ajoutera aux habituels convois hebdomadaires. Celui de la semaine passée a permis à 350 burundais de rentrer chez eux en date du 16 novembre.

Q: Avez-vous des informations nouvelles sur les expulsions de l'Angola ?

A: Les missions inter-agences ont eu lieu et leurs rapports ne sont encore pas disponibles. Toutefois, les indications confirment essentiellement les rapports préliminaires dont on avait parlé. Les expulsions entre les deux pays ne sont pas quelque chose de nouveau, et nous appelons les autorités des deux pays à faire le possible pour que les expulsions se conduisent dans l'ordre et dans le respect des droits humains.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.