DRC - Maniema: The fall-out of insecurity (17 April 2013) [EN/FR]

After a decade free from the turmoil that has been affecting eastern DRC, Maniema has been facing, since December, a security crisis linked to the presence of militias, especially in the mining areas of the Territory of Punia. The resulting unprecedented upsurge of displaced population exacerbates the vulnerability of already impoverished host communities.

The humanitarian response is hampered by the lack of roads in the province, one of the most isolated in the country. However, although the humanitarian response remains vital to those trapped in the violence, development interventions – especially to open up the province – are needed for a sustainable solution and to prevent humanitarians responding to structural problems.

Après une dizaine d’années hors conflits, le Maniema est confronté depuis décembre à une crise sécuritaire liée à la présence des milices, touchant particulièrement les zones minières du Territoire de Punia. L’augmentation exponentielle de la population déplacée qui en a résulté exacerbe la vulnérabilité des communautés d’accueil déjà démunies.

La réponse est rendue complexe par le manque de route dans cette province qui figure parmi les plus enclavées. Mais au-delà de la réponse humanitaire nécessaire pour venir en aide surtout aux personnes prises au piège de la violence, des interventions dans le domaine de développement – notamment pour le désenclavement de la province – sont nécessaires pour résoudre durablement le problème et éviter que des humani- taires répondent aux problèmes à essence structurelle.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.