Formateurs pour les éco-gardes dans les APDS

Job
from World Wide Fund For Nature
Closing date: 01 May 2017

TDR : Formation des éco-gardes aux APDS (2017-2019)

Introduction

La formation est un aspect très important tout au long de la carrière d’un éco-garde. La qualité de celle-ci définira la qualité du travail réalisé par les agents sur le terrain, leurs comportements et leur efficacité à appliquer la loi et à sécuriser une aire protégée.

La formation a pour but principal d’enseigner aux éco-gardes toutes les connaissances requises à la bonne exécution de leur travail ainsi que la maîtrise des outils et équipements qui leur sont fournis. Ils doivent comprendre le pourquoi ils sont là et participer à l’exécution de la stratégie mis en place par la cellule de lutte anti-braconnage.

Les principales thématiques abordées sont :

  • Formation aux techniques d’intervention contre le braconnage (paramilitaire)

  • Formation à la lecture de carte, utilisation de la boussole, GPS ou tout autre outil de navigation ;

  • Formation au soins premiers secours ;

  • Formation en radiotéléphonie ou tout autre système de communication ;

  • Formation à la collecte de donnée (SMART), prise de photographies et rapportage.

A travers ces principales thématiques, de nombreuses connaissances sont apportées aux gardes ou futures recrues, et bien au-delà de l’aspect purement technique, la discipline, l’éthique et la réflexion seront développés.

La formation s’adaptera toujours au milieu dans lequel évoluent les équipes et aux équipements choisis par la cellule LAB. Une évolution vers des équipements plus adaptés sera toujours possible.

Il existe d’autres thématique telles que la botanique, la biologie, l’écoéthologie etc. mais ces thématiques ne sont pas indispensables au métier d’éco-garde et pourront être vu pendant l’année lors de séances de recyclage, sur le terrain ou lors de formations spécialisées si nécessaire.

La formation est constituée à 70 pourcent de pratique et nécessite des exercices répétés et réguliers. Un recyclage sera mis en place via un planning clair tout au long de l’année, nous parlerons donc de formation continue.

Il sera également important que des manuels de formations soient rédigés afin que la cellule LAB des APDS identifie les meilleurs techniques et procédures de formation, thématiques et contenu. Les gardes devront être formés sur du long terme avec une même base de formation et non avec des changements constants d’approches et techniques.

Une fois la base maitrisée, alors les agents pourront évoluer et accéder à des niveaux supérieurs de formation ou autres formations spécialisées.

Les thématiques de formation LAB doivent être maîtrisées au sein de la cellule LAB elle-même. L’objectif étant que les cadres LAB ou certains éco-gardes puissent former et recycler leurs collègues. Il sera possible de faire appel à des formateurs professionnels dans un premier temps qui seront chargés de former les cadres LAB ou gardes avec expérience, au métier de formateur. Cela permettra de devenir dépendant sur du moyen terme, seule la formation paramilitaire nécessitera sur du plus long terme un appui extérieur.

Ce TDR s’inscrivent donc dans une dynamique qui aura lieu sur plusieurs années afin que les éco-gardes puissent être opérationnels, sûrs d’eux et professionnels.

1- Objectifs principaux

Former et recycler les éco-gardes/pisteurs existants pour un bilan général sur leur niveau de formation.

Renforcer les connaissances et techniques d’intervention les plus adaptées dans la zone d’action.

Identifier les éléments les plus aptes à devenir formateur dans le futur.

Rédiger un manuel de formation adapté aux APDS.

2- Objectifs spécifiques

La formation se fera sur plusieurs cessions d’un mois environ, l’idéal étant 2 à 3 par an. Pour la première phase prévue en Juin 2017, 5 équipes au complet seront mobilisées.

Formation aux techniques d’intervention contre le braconnage :

  • Connaissance des lois nationales et internationales sur la Faune ainsi que des droits de l’Homme

  • Points importants concernant le travail et organisation de la cellule de lutte anti-braconnage

  • Connaissance des armes à feu (armes et cartouches fréquemment saisies, notions de balistique)

  • Manipulation des armes à feu (sécurité, tenue de l’arme, le tir, positions de tir)

  • Tactique (actes réflexes : s’orienter, observer, se camoufler, progresser, communiquer, apprécier une distance, désigner un objectif)

  • Procédures d’arrestation (situations verte, orange, rouge)

  • Contacts armés (communication, notion de couvert, attaque/repli)

  • Contrôle de véhicules et autres engins roulant (procédures, situations)

  • Attaque de camp illégaux (procédures, pénétration)

  • Embuscade (principes, procédures, communication, intervention)

Les cours concernant l’analyse d’une scène de crime seront vu selon le temps impartis. Ces cours pourront être donnés ultérieurement avec pratique sur les cas de carcasses découvertes tout au long de l’année.

La rédaction des PV ou autre pourra également se faire tout au long de l’année lors de formation spécifiques en collaboration avec les autorités compétentes.

Concernant le tir, seule la théorie sera abordée car aucune arme ou munition ne sont disponibles sur site actuellement. Cela constitue une des faiblesses majeures de la cellule LAB des APDS.

Formation à la lecture de carte, utilisation de la boussole et du GPS (ou autre outil de navigation) :

  • Les cartes (types de carte, réalisation, symboles et échelles, coordonnées)

  • La boussole (azimut et carte)

  • Le GPS (fonctions principales)

La pratique constitue 80 pourcent de cette formation, le GPS est l’outil actuellement en place aux APDS mais la formation évoluera en fonction des futurs équipements choisis. La maitrise de la boussole et du GPS permettra de comprendre et d’être confiant face à tous les autres outils de navigation.

Formation aux soins premiers secours

  • Notion d’hygiène (individuelle, collective, alimentaire)

  • Les médicaments et leurs usages

  • Point sur le paludisme

  • Généralités concernant les premiers soins (notions de danger et alerte)

  • L’inconscience

  • Les blessures

  • L’hémorragie

  • Le malaise

  • L’hyperthermie

  • Morsures de serpent

  • Les brûlures

  • L’étouffement

  • Les traumatismes

  • Les fractures

Les soins premiers secours ont été créés pour faire face à différentes situations d’accident qui peuvent survenir dans la vie de tous les jours. Ils sont indispensables au métier d’éco-garde, autant pour se soigner eux même que venir en aide auprès de la population lorsque nécessaire.

Formation radiotéléphonie et communication

Radiotéléphonie (notion de base)

  • Fonctionnement d’une radio

  • Fréquences simplex et duplex

  • Comment utiliser une radio

  • Entretien

  • Expressions conventionnelles

Inreach et Thurayas (Delormes, outils de communication via satellite)

  • Fonctionnement

  • Utilisation

  • Entretien

Formation à la collecte de données et rapportage

  • Rappels sur le logiciel SMART (but)

  • Remplissage des fiches SMART

  • Prise des photos

  • Notion de rapportage (plan, informations requises, structure).

Cette partie sera combiner à la formation sur l’utilisation du GPS (instrument actuellement utilisé pour géo-référencer les données).

Les rapports réalisés par le logiciel SMART seront suffisants mais les gardes devront toujours après chaque débriefing faire un bilan de leur patrouille (Renseignement, problèmes rencontrés, etc.).

3- Résultats attendus

  • Toutes les thématiques ont été abordées et la pratique s’est faite sur 70% du temps de formation

  • Les éco-gardes ont acquiers et/ou consolidés leurs connaissances et techniques d’intervention

  • Un manuel de formation conçu pour les APDS est disponible

  • Une évaluation générale sur chaque éco-garde est disponible

4- Ressources humaines

Pour le bon déroulement de cette formation, l’appui de deux formateurs extérieurs ainsi qu’un formateur du Ministère de la Défense sera nécessaire. Ces personnes seront mobilisées pour toutes les thématiques et ils seront principalement chargés de la formation paramilitaire.

Le conseiller technique en conservation WWF APDS viendra en appui et contribuera à chaque thématique.

Un total de 4 formateurs sera nécessaire afin de miser sur la qualité plutôt que la quantité. Un total de 35 gardes seront formés soit 1 formateur pour 9 gardes ce qui est une bonne moyenne.

Il est proposé l’appui d’un entraineur extérieur pour tout ce qui est sport et self-défense, champion de boxe thaïlandaise. Il s’agit là d’un entrainement spécifique, poussé qui a pour but de motiver les éléments et surtout renforcer la confiance en soi via un échange d’expérience unique.

.

5- Durée de l’activité

La formation se fera sur une durée de 35 jours, il est proposé le mois de Juin 2017 pour cette première phase :

  • Arrivée des formateurs à Bangui le 25/05/17

  • Arrivée des formateurs à Bayanga le 26/0517

  • Début de formation au site de Kongana le 29/05/17

  • Fin de la formation le 02/07/17, retour sur Bayanga dans l’après-midi.

  • Retour des formateurs le 03/07/17 à Bangui

  • Départ vers leurs pays respectifs le 04/07/17

Ceci est une proposition de programme, l’idéal étant de combiner les vols intérieurs depuis Bangui sur Bayanga avec les dates de formation.

Les horaires de formation seront fixés par l’équipe de formateurs mais une durée minimale de 8 heures de formation par jour sera effectuée.

6- Moyens de travail à fournir

Le conservateur et le CTC WWF prépareront et mettront à disposition tout le matériel nécessaire avant la formation, après concertation avec les formateurs sélectionnés. La plupart des équipements sont disponibles à la base APDS de Bayanga et seront transférés à Kongana pour la période donnée.

7- Supervision de l’activité

Les formations se feront sous la supervision du Conservateur et le Conseiller Technique en Conservation (qui sera présent au site de Kongana pendant toute la durée de formation).

8- Budget détaillé

Le budget à mettre en œuvre est détaillé dans le fichier Excel joint à ce document.

9- Rapport

Un rapport détaillé avec photos sera fourni par les formateurs. Ce rapport présentera tout le déroulement de la formation, les thématiques et techniques abordées, les problèmes rencontrés ainsi qu’une évaluation complète sur chaque éco-garde.

Un état des lieux du site de Kongana sera fait et la contribution des formateurs quant à l’amélioration du site sera présenté dans le rapport ainsi que tout autre manquement notamment matériel au niveau de la cellule LAB.

Profils des prestataires :

  • Expérience militaire ou force de police de plus de 15 années

  • 5 ans minimum d’expérience en tant que formateur en matière de lutte anti-braconnage

  • Expérience en forêt tropicale est un atout

  • Maitrise de la langue française obligatoire

How to apply:

Tous les candidats intéressés devront déposer leurs candidatures au plus tard le 01 Mai 2017. Il est demandé à chaque candidat de présenter :

  • Un curriculum vitae détaillant son expérience ;
  • Une offre technique contenant l’approche, la méthodologie et des commentaires sur les termes de références ;
  • Une offre financière (budget détaillé).

La date estimée de fin de la formation est le 04 juillet 2017.

Le dossier devra être envoyé à l'adresse mail suivante : recruitment@wwfcar.org avec l’intitulé « Formation LAB ».