Un (e) Consultant (e) International (e) en vue d’accompagner le Ministère des Enseignements Secondaires (MES) dans la conception d’un modèle de collège de proximité.

Job
from UN Children's Fund
Closing date: 26 Jan 2017

Un (e) Consultant (e) International (e) en vue d'accompagner le Ministère des Enseignements Secondaires (MES) dans la conception d'un modèle de collège de proximité. UNICEF Niamey, Niger

  • CONTEXTE ET JUSTIFICATION
  • Le Gouvernement du Niger, avec l'appui des Partenaires Techniques et Financiers et le soutien de la société civile active en éducation, a élaboré le Programme Sectoriel de l'Education et de la Formation (PSEF) pour une durée de dix ans (2014-2024). Ce programme a pour objectif d'atteindre l'Education Pour Tous à travers une éducation de base élargie (cycle de base unique de 10 ans), l'amélioration de la qualité du système, le développement des sous-secteurs de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur, l'appui à l'alphabétisation et au secteur non formel. Cela nécessite une politique ambitieuse d'investissement mais aussi une réforme en profondeur du système pour rendre effective l'option d'un cycle de base unique par la fusion des cycles de base (CB) 1 & 2, qui garantirait l'accès de tous les enfants à une éducation de base de qualité. La réforme doit aussi s'intéresser aux questions ayant trait aux principaux intrants nécessaires pour sa réussite : (i) la formation initiale et continue et la gestion des enseignants, (ii) le type, l'emplacement et les modalités des constructions scolaires, (iii) la mise en place de nouvelles modalités de gestion du système, etc.

    En outre, la gestion des flux d'élèves dans le système éducatif du Niger constitue un enjeu particulier dans la perspective de l'amélioration de l'achèvement au cycle de base 1 et l'élargissement progressif et maîtrisé au cycle de base 2 (enseignement de base de 10 ans).

    C'est pour renforcer les capacités du MES en vue de faire face aux défis multiples et gérer au mieux les réformes indispensables à la mise en œuvre des nouvelles orientations qu'en 2014 il a été organisé un voyage d'études à Sèvres en France au profit de cadres de haut niveau impliqués dans la gestion du système. Ce voyage d'études avait pour objectif de mobiliser des compétences, à travers le Centre International d'Etudes Pédagogiques (CIEP), en vue d'accompagner le MES dans la réflexion sur les orientations autour de la réforme des collèges.

    Une esquisse de cadre d'actions de la réforme a été alors tracée. Cependant, son opérationnalisation nécessite que la réflexion soit approfondie avec l'appui d'un(e) consultant(e) international(e) en se basant, d'une part sur un état des lieux et une analyse plus poussée de la situation actuelle de l'éducation de base au Niger et, d'autre part, en s'inspirant des réformes qui ont eu lieu ou qui sont en cours dans des pays à caractéristiques similaires.

    Rappelons que la réforme des collèges s'inscrit dans une stratégie globale de gestion efficace et efficiente des flux, de réduction des disparités notamment de genre et d'amélioration de la qualité de l'éducation surtout en milieu rural dans un souci d'équité. Elle prend en compte les constats et mesures contenus dans le document de stratégie du PSEF adopté par le gouvernement en 2013, concernant notamment :

  • la rénovation progressive et profonde du cycle de base 2 ou collège pour en faire un prolongement naturel de l'école primaire, accessible à terme à tous les jeunes nigériens ;
  • la révision des contenus, des finalités et du mode d'organisation de l'éducation de base ;
  • la maîtrise de la gestion des flux avec une orientation des élèves vers la poursuite des études dans le parcours de l'éducation de base élargie, vers les collèges d'enseignement général, vers l'enseignement professionnel et technique ou vers des institutions de formations en sport, loisir et animation culturelle.
  • OBJECTIF(S) DE LA CONSULTATION
  • 2.1 Objectif général: L'objectif général est de mener une réflexion afin de proposer des stratégies permettant de mieux gérer les flux des élèves sortant du cycle primaire et leur offrir une éducation de base élargie équitable et de qualité.

    2.2 Objectifs spécifiques:

    De façon spécifique, il s'agit de faire l'état des lieux le plus exhaustif possible de la situation de l'éducation de base en collectant des informations et données de base pour effectuer des analyses en vue de propositions de stratégies de gestion de flux pour une meilleure couverture du cycle de base 2 en particuliers en milieu rural. En particuliers, le consultant ou la consultante devra:

  • proposer une stratégie de gestion des flux en provenance du primaire devant aboutir à une amélioration de la couverture du cycle de base2 en particulier en milieu rural ;
  • concevoir des stratégies pour améliorer la qualité des enseignements/ apprentissages au cycle de base2 ;
  • renforcer les capacités institutionnelles, le partenariat et la communication en vue de mieux piloter le cycle de base 2.
  • concevoir des stratégies d'amélioration de la gestion de la carte scolaire ;
  • élaborer un plan opérationnel de mise en œuvre des stratégies et actions proposées, y compris une évaluation des coûts sur une période de cinq (5) ans.
  • Un atelier technique national de validation du document produit sera organisé et animé par le /la consultant(e) international(e). L'atelier fera des recommandations en vue d'une bonne mise en œuvre des actions préconisées.

  • METHODOLOGIE
  • En étroite collaboration avec le Ministère des Enseignements Secondaires et l'UNICEF et avec l'implication des acteurs clés du secteur de l'éducation notamment au niveau secondaire, le/la consultant(e) international(e) recruté(e), aura pour rôle de finaliser l'approche méthodologique de l'étude, de collecter et d'analyser les données et informations nécessaires puis de faciliter les discussions au niveau technique et politique mais aussi avec les acteurs de la société civile.

    La méthodologie opérationnelle sera proposée par le/la consultant(e) international(e), d'abord dans son offre technique, puis de façon plus détaillée après son recrutement.

  • ACTIVITES SPECIFIQUES POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS
  • Le Consultant ou la consultante devra mener les activités suivantes:

  • Rencontre de cadrage de l'étude avec le Ministère et l'UNICEF;
  • Collecte des données auprès des structures centrales et déconcentrées en charge de l'Education et de la Formation concernées. La collecte sera complétée par des entretiens et enquêtes auprès des élus locaux, familles, enseignants et élèves sur leurs perceptions des collèges ruraux y compris sur les questions de contenus éducatifs;
  • Modélisation et simulation des différentes options envisageables. Facilitation d'un atelier national d'examen, d'analyse et de discussions autour des modèles proposés;
  • Validation politique et choix d'une option de référence;
  • Rédaction, présentation et validation du rapport général de l'étude, contenant le plan opérationnel de mise en œuvre.
  • RESULTATS/PRODUITS SPECIFIQUES ATTENDUS (avec calendrier d'exécution et montant des déboursements):
  • Définition d'une stratégie de gestion des flux en provenance du primaire devant aboutir à une amélioration de la couverture du cycle de base2, en particulier en milieu rural: 12 jours
  • Propositions de stratégies d'amélioration de la gestion de la carte scolaire: 5 jours
  • Propositions de stratégies pour améliorer la qualité des enseignements/ apprentissages au cycle de base2: 8 jours
  • Suggestions pour renforcer les capacités institutionnelles, le partenariat et la communication en vue de mieux piloter le cycle de base 2: 10 jours
  • Définition d'un plan opérationnel de mise en œuvre des stratégies et actions proposées et leurs coûts sur une période de cinq (5) ans: 10 jours
  • A la fin de la consultation, un rapport général sera soumis à l'UNICEF qui le partagera avec le Comité de pilotage.

  • QUALIFICATIONS ET/OU CONNAISSANCES SPECIALISEES ET EXPERIENCE SPECIFIQUE ET COMPETENCES-CLES:
  • Le/La Consultant(e) international(e) documentera son expertise dans le domaine des sciences sociales et particulièrement des sciences de l'éducation et fournira la preuve de ses expériences dans ce domaine. Il/elle devra avoir les qualifications et compétences clés suivantes :

    Formation : Titulaire d'un diplôme universitaire de niveau master ou plus dans l'une des disciplines suivantes : Sciences de l'Education, Economie de l'Education, Statistiques dans le domaine de l'Education, Sciences Sociales, Planification et Administration de l'Education, ou toute autre discipline connexe relative à l'Education et au développement international.

    Expérience professionnelle et compétences-clés :

  • Minimum de 10 ans d'expérience confirmés dans le domaine de l'éducation et de la recherche en sciences sociales ;
  • Expérience avérée et une très bonne connaissance de la conception et de la réalisation d'études quantitatives et qualitatives, ainsi que dans l'utilisation de logiciels statistiques et dans la conception de base de données ;
  • Expérience dans la réalisation d'études similaires dans un pays africain est un atout ;
  • Habitude de collaboration avec les organismes gouvernementaux, les institutions multilatérales et/ou bilatérales est un atout ;
  • Bonne connaissance des politiques et dynamiques sectorielles ;
  • Expérience dans la rédaction de documents, en particulier des études dans le domaine des réformes éducatives ;
  • Expérience dans l'animation d'ateliers et de groupes de travail.
  • Capacités réelles d'organisation, de coordination et de dialogue ;
  • Capacité de travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Bonne maitrise de l'outil informatique (Excel et Word et Powerpoint, Access et SPSS);
  • Excellente compétence dans l'analyse et l'intégration des données numériques, orales et d'autres sources ;
  • Bonne capacité de communication orale et excellente capacité rédactionnelle et de synthèse ;
  • Solide connaissance des approches de programmation basées sur les résultats, les droits humains et l'équité.
  • Langues :

  • Très bonne maitrise du Français ;
  • La connaissance de l'anglais serait un atout.
  • DUREE DE LA CONSULTATION: La durée totale de la consultation est de quarante-cinq (45) jours de travail effectif à compter de la date de signature du contrat. Cette durée pourrait être répartie sur une période de trois (3) mois au maximum. Le/La consultant(e) doit indiquer sa répartition dans l'offre technique qu'il/elle soumettra à l'UNICEF en indiquant ce qui sera fait à distance et ce qui sera fait en présentiel. Ce chronogramme flexible ne doit en aucune façon impacter le coût du contrat hormis les coûts de voyage et les perdiems.
  • 8. SUPERVISION

    La conduite de cette consultation se fera sous la supervision d'un comité de pilotage et de façon participative en impliquant l'ensemble des acteurs clés de la réforme (services centraux, services déconcentrés, structures décentralisées, syndicats d'enseignants, etc.)

    Deux (2) arrêtés seront pris par le Ministre des Enseignements Secondaires et porteront sur la création, l'organisation, les attributions et le fonctionnement d'un comité de pilotage de l'étude et d'une équipe technique qui travaillera étroitement avec le consultant ou la consultante. Ces deux équipes auront également pour tâches le suivi de la mise en œuvre des recommandations issues de l'étude, selon les modalités qui seront définies par le Ministre.

    La supervision administrative sera assurée par le Chef de la Section Education de l'UNICEF qui, pour la transmission des livrables attendus, servira d'interface entre l'UNICEF et le Président du Comité de Pilotage de l'étude.

  • HONORAIRES:
  • Ils seront fonction de l'offre du consultant ou de la consultante. L'unité des ressources humaines du bureau UNICEF Niger se réserve la possibilité de conduire au besoin des discussions sur cette question, tenant compte des usages dans des domaines similaires.

  • VOYAGE
  • Classe économique le plus direct et le moins cher.

  • LIEU D'AFFECTATION
  • Le Consultant sera basé à Niamey au niveau du bureau de l'UNICEF. Suivant les différentes phases de la consultation, il pourrait y avoir des déplacements sur le terrain pour des rencontres et discussions avec les structures déconcentrées du Ministère des enseignements secondaires et les collectivités et autorités locales.

  • CONDITIONS DE TRAVAIL
  • Il est recommandé que le consultant(e) dispose de son propre ordinateur portable. Un espace de travail lui sera fourni.

    Les candidats doivent indiquer dans leur lettre de motivation, leur aptitude et disponibilité à réaliser les termes de référence, ainsi que leur proposition de rémunération. Les candidatures soumises sans cette dernière ne seront pas prises en compte.

    L'UNICEF est engagé à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel, et encourage fortement les candidatures féminines et masculines de toutes origines nationales, ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, de postuler pour devenir un membre de notre organisation.

    Seuls (es) les candidats (es) présélectionnés (es) seront contactés.

    How to apply:

    UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization. To apply, click on the following link http://www.unicef.org/about/employ/?job=502242