1,269 entries found
Sort by: Latest |Relevance
24 Apr 2015 description

SRP REQUIREMENTS US$ 1,986 million

SRP FUNDING US$ 327 million

SRP UNMET REQUIREMENTS US$ 1,659 million

FUNDING OUTSIDE SRP US$ 134 million

22 Apr 2015 description

Security facts

1 - May 2013: The Nigerian Government declares The State of emergency in Borno , Yobe and Adamawa states, 3 northeastern states of Nigeria hit by attacks of armed groups.

2 - November 2014: New attacks occur on November 5 in Malam Fatori (3km from Bosso) and November 24 in Damasak (35km from Diffa )

3 - January 2015: 3,000 Nigerian soldiers are deployed in the border area of Nigeria.

15 Apr 2015 description

FAITS SAILLANTS

  • Malnutrition : situation sérieuse par endroits dans la région de Gao

  • Appui communautaire pour la réouverture des écoles dans la région de Kidal

  • 15 % de la population totale touchés par l'insécurité alimentaire

  • Violences basées sur le genre : 3/4 des cas ne sont pas rapportés

  • Mort d’un travailleur humanitaire dans une attaque

Nouvelles données sur la malnutrition à Gao et Kidal

15 Apr 2015 description

HIGHLIGHTS

  • Malnutrition: Serious situation in some parts of the region of Gao

  • Community support for the re-opening of schools in the region of Kidal

  • 15% of the total population affected by food insecurity

  • Gender-based violence: 3/4 of cases are not reported

  • One humanitarian worker killed in an attack

New malnutrition data on Gao and Kidal regions

02 Apr 2015 description
file preview
English version
file preview
Arabic version

High levels of chronic vulnerability persist in the Sahel. Early 2015, an estimated 20.4 million people are food insecure in the region. Acute malnutrition is expected to threaten the lives and development of 5.8 million children under five years of age. Violent conflicts and insecurity caused 2.8 million people to flee from their homes, over a million more than early January 2014. Here is how humanitarian teams plan to respond to support the Sahel's most vulnerable.

27 Mar 2015 description

FAITS SAILLANTS
• 2 milliards de dollars requis pour l’action humanitaire au Sahel en 2015.
• Plus de 190 000 réfugiés et rapatriés du nord du Nigéria au Cameroun, Tchad et Niger.
• 1,2 millions de déplacés internes dans le nord du Nigéria.
• Les communautés au Nigéria font face à une insécurité alimentaire et à la malnutrition.
•Zéro nouveau cas d'Ebola au Libéria, stagnation des chiffres en Sierra Leone et en Guinée.

18 Mar 2015 description

En plus de la malnutrition et de l’insécuité alimentaire récurrentes, le Niger fait également face aux défis liés aux épidémies et aux inondations. Les flux de populations fuyant les violences causées notamment par le groupe armé Boko Haram au Nigéria voisin, auxquels s’ajoutent les réfugiés maliens vivant toujours dans les camps, ainsi que les migrants et déplacés internes, viennent augmenter les besoins humanitaires, nécessitant une action urgente.

3.4 millions de personnes ont actuellement besoin d’une assistance humanitaire.

18 Mar 2015 description

COTE D’IVOIRE

475 DISPLACED IN INTER-COMMUNITY VIOLENCE

On 9 March, violent confrontation between Baoulé and Burkinabé communities in Côte d’Ivoire’s south-western Goin Débé forest displaced 475 people, left one person dead and 15 injured. The Ivorian Red Cross and local authorities are providing assistance. Tensions are likely to escalate between the two communities especially with the resumption of the voluntary repatriation of Ivorian refugees from neighbouring Liberia.

NIGERIA

ARMY VOWS TO RETAKE MORE TOWNS

18 Mar 2015 description

COTE D’IVOIRE

475 DÉPLACÉS DANS DES VIOLENCES INTERCOMMUNAUTAIRES

Le 9 Mars, une confrontation violente entre les communautés baoulé et burkinabé dans le sud-ouest de la forêt de Goin Débé en Côte d'Ivoire a déplacé 475 personnes, causé un mort et 15 blessés. Une assistance est fournie par la CroixRouge ivoirienne et les autorités locales. Les tensions sont susceptibles de s’intensifier entre les deux communautés, en particulier avec la reprise du rapatriement volontaire des réfugiés ivoiriens du Libéria voisin.

NIGÉRIA